leral.net | S'informer en temps réel

Elton triomphe de Yékini Junior et remporte le CLAF 2009

Dakar, 5 juil (APS) - Le pensionnaire de l’Ecole de lutte Balla Gaye, Cheikh Kane dit ‘’Elton’’ a remporté, dimanche au stade Demba Diop de Dakar, la troisième édition du Championnat de lutte avec frappe (CLAF), en terrassant Yékini Junior, a constaté un reporter de l’APS.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juillet 2009 à 00:11 | | 0 commentaire(s)|

Elton triomphe de Yékini Junior et remporte le CLAF 2009
De son vrai nom Mor Tall Ndiaye, Yékini Junior a plié face à son adversaire de l’école de lutte Balla Gaye à l’issue d’un combat qui a duré plus de deux minutes.

S’appuyant sur sa force physique (120 kg), Elton a déjoué par deux reprises les pièges à lui tendus par Yékini Junior, poulain et ami intime du roi des arènes, qu’il a finalement réussi à terrasser.

Réputé pour être un lutteur technique, Yékini Junior a été perturbé dans ses initiatives par la morphologie de son adversaire. Malgré deux prises nettes, il n’a pu venir à bout de son adversaire de l’école de lutte Balla Gaye.

Opportuniste à souhait, Elton a saisi cette occasion pour faire valoir son poids qu’il a utilisé pour plaquer de toute sa force Yékini Junior au sol et renverser une situation qui ne lui était pas favorable.

Après son échec au CLAF de l’année dernière, le pensionnaire de l’Ecole de lutte Balla Gaye remporte ainsi la troisième édition de cette compétition. Il succède au lutteur de l’écurie Sine Saloum Soulèye Dop (2008) et à Lac de Guiers 2 de Walo (2007).

Agé de 21 ans, Cheikh Kane qui est logé dans la poule A du CLAF, avait pris le meilleur respectivement sur Bismi Ndoye, Mame Gor Diouf et Matar Guèye avant de battre en demi-finale Youssou Ndour, ancien détenteur du drapeau du chef de l’Etat.

En lever de rideau, Ndauf de l’écurie Fass a pris le dessus sur Feugueleu de l’écurie Lansar. La victoire du fassois permet à son écurie de respirer après une série de défaites.

Mais Amanekh, le pensionnaire de l’écurie Lébougui, a été la grande attraction du gala de lutte. Il a terrassé Mone 1 de l’écurie Sine-Saloum après une belle prouesse technique. Malgré son poids, Amanekh a su utiliser sa souplesse pour dominer son adversaire.

Tel n’est pas le cas de Médoune Khoulé de l’écurie Bathie Séras. Il a été battu par Pape Sène de l’école de lutte Mbaye Fall, qui a imposé sa force pour dominer Médoune Khoulé.

Le lutteur de l’écurie Thiaroye, Domou Dialaw, a pour sa part terrassé Ousmane Diouf de l’Ecole de lutte Mbaye Fall. Le CLAF est organisé par le promoteur de lutte Gaston Mbengue.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image