leral.net | S'informer en temps réel

Élu maire de Maka Kolibantan, Khouraichi Thiam déballe: " Si l'Apr n'avait pas verser un mur d’argent, de ciment, de riz ..., nous aurions gagné toutes les communautés rurales"

L’élection du maire de la nouvelle commune de Maka Kolibantang dans le département de Tambacounda n’a été qu’une simple formalité pour le sous-préfet de ladite communauté rurale. L’ancien ministre de la Pêche, Khouraïchi Thiam du Pds a été plébiscité par les 42 voix contre 13 pour son adversaire de l’Apr, Madou Sara Bâ.


Rédigé par leral.net le Dimanche 20 Juillet 2014 à 22:00 | | 3 commentaire(s)|

Élu maire de Maka Kolibantan, Khouraichi Thiam déballe: " Si l'Apr n'avait pas verser un mur d’argent, de ciment, de riz ..., nous aurions gagné toutes les communautés rurales"
Khouraïchi Thiam sera secondé par son poulain Mamadou Kéba Gassama, ancien Pcr de ladite communauté rurale. Le poste de deuxième adjoint est encore revenu au Pds en la personne de Kaly Ly. Pour le sous-préfet, cette élection du bureau du Conseil municipal s’est déroulée dans de bonnes conditions. Il a invité tous les conseillers municipaux à assumer d’ores et déjà leurs responsabilités en vue d’accomplir correctement la mission qui leur est dévolue. Le maire Khouraïchi Thiam a tendu la main à tous les conseillers et à promis de ne faire aucune exclusion. «Les élections sont derrière nous, maintenant l’heure est au travail. Sur ce, j’invite tous les conseillers municipaux de la commune de Maka au travail. Je fais également appel à tous les fils de Maka pour faire de Maka une cité religieuse digne de ce nom, et pour y arriver, je tends la main aux autorités étatiques, à notre ministre de tutelle, au Premier ministre et au Président Macky Sall, car sans eux, rien ne peut se faire ici sans notre bonne volonté.» Khouraïchi Thiam révèle : «S’il n’y avait pas un mur d’argent, un mur de ciment, un mur de riz dressé devant nous, nous aurions gagné toutes les communautés rurales du département de Tambacounda. Il n’y a pas une seule communauté rurale du département où l’Apr n’a pas déversé 10 tonnes de riz, 10 millions. Même à Maka. Mais les populations ont su tenir le coup contrairement à d’autres localités.»






Hebergeur d'image