leral.net | S'informer en temps réel

Embrouille entre El Hadji Diouf et son club : Les dirigeants de Sabah lui retirent le brassard de capitaine et menacent de le suspendre

iGFM – (Dakar) L’histoire d’amour entre El Hadji Diouf et son club Sabah (D2 Malaisie) semble vouloir se terminer sur une note amère. En effet, depuis son arrivé en Malaise, Diouf a été nommé capitaine et entraineur adjoint du club. Mais suite à une récente critique d’El Hadji Diouf sur le Sabah Footbal Association (SAFA) et sa non-présence lors des séances d’entrainement qui ont repris depuis lundi dernier, les dirigeants du club lui ont retiré le brassard de capitaine et l’accuse de ne pas être professionnel.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Juillet 2015 à 08:58 | | 5 commentaire(s)|

La guerre froide entre EL Hadji Diouf et son club Sabah a débuté. Chacun reste dans son coin pour tancer l’autre partie. El Hadji Diouf est passé de super star à ennemi public numéro 1 au Sabah. Les dirigeants ne comprennent plus le comportement d’El Hadji Diouf.

D’après le Team Manager de Sabbah, EL Hadji Diouf a fait une remarque désobligeant sur le club en affirmant que la Safa manque de vision et se permet de draguer un autre club de la Malaisie, le JDT. Touché par l’atitude du « bad boy » sénégalais, les dirigeants du Sabbah ont réagi, par l’intermédiaire du directeur du club Datuk Goh dans les colonnes du journal Malaisien DailyExpress.

Le directeur de l’équipe de Safa, Datuk Seri a déclaré ce dimanche qu’El Hadji Diouf ne devait pas être absent de la séance d’entrainement et que ce dernier n’a pas le droit de s’impliquer avec d’autres équipes dont le JDT, comme le stipule le contrat signé avec le Safa.

« C’est une situation triste mais en tant que directeur de l’équipe de Sabbah Rhinos, je dis qu’El Hadji Diouf n’est pas professionnel. Parce que Diouf est le capitaine de l’équipe et pendant la saison en cours il ne devait pas s’impliquer avec une autre équipe autre que la nôtre, y compris le JDT puisqu’il est en contrat avec le Sabbah. Il a donc l’obligation de jouer pour nous car c’est nous qui payons son salaire », lance le Team Manager de l’équipe.

« Je ne sais pas quel est son problème mais s’il veut continuer à jouer pour le Sabbah, on espère ne plus avoir ce genre de problèmes avec lui à l’avenir », déclare-t-il.

« Je ne me prononcerai pas sur son caractère mais quand nous l’avons recruté, durant la première moitié de saison, il a bien joué et s’est investi dans l’équipe de Sabbah en faisant tout pour que ça marche. Mais depuis le match contre le JDT en mai (Sabbah a remporté le match 4-2 aller, 2-0 retour), il a changé de comportement »

Devant affronter KL SPA Putrajaya ce vendredi, Goh confirme qu’il est très probable que Diouf ne joue pas ce match.

« L’équipe jouera un match à l’extérieur contre le KL SPA Putrajaya. L’absence d’El Hadji Diouf ne posera pas problème pour nous. L’équipe continuera sans lui », lance-t-il.

Par rapport aux critiques du double ballon d’or sénégalais sur le club de Sabbah qu’il tance de manquer de vision, les dirigeants du Safa menace et avertit : « Quand Diouf arrivera en faisant les mêmes remarques, il sera suspendu », avertit-il.

Et d’ajouter : « Aucun joueur n’a le droit de critiquer ou faire des commentaires sur la mission, la vision ou la gestion du club. Nous ne divulguerons pas notre vision ou notre mission à un joueur, c’est notre politique. D’ailleurs, notre mission et notre vision a été transmise à nos adversaires par El Hadji Diouf comme il l’a fait récemment à la télévision Johor FA »

En effet, apparu à la télévision Johor FA, El Hadji Diouf explique avoir l’intention de mettre en place une académie JDT au Sénégal. Et en retour, JDT obtiendra des bénéfices sur la vente des joueurs issus de l’académie en Europe.

Le double ballon d’or sénégalais affirme même être prêt à jouer pour le JDT sans salaire car il est impressionné par la vision et la mission du club.

Face à cette situation ou Diouf drague le JDT pour lui offrir ses services, le directeur du Safa monte en créneau et hausse le ton.

« Je voudrai demander à l’état de respecter les règles du FAM (Football Association Malaisie) pour une meilleure régulation du marché afin que personne ne soit lésé », déclare-t-il.

Le directeur Goh rappel que le contrat d’El Hadji Diouf court jusqu’en décembre prochain et que si JDT veut le recruter, qu’il suit la procédure régulière pour l’acheter »

Goh confirme que le club a retiré le brassard de capitaine à El Hadji Diouf car il ne peut pas se permettre de donner le capitanat de l’équipe à quelqu’un qui dort avec l’ennemi.

Le bras de fer entre les dirigeants de Sabbah et le « bad boy » sénégalais ne fait que commencer.

Affaire à suivre.

Source : wiwsport.com






Hebergeur d'image