leral.net | S'informer en temps réel

Emeute de l’électricité: Vendredi de tous les dangers à Rufisque

Ca risque de chauffer encore. Après Mbour, Kaolack, Marché Hlm, Thiès, pour ne citer que ces villes, pour crier leur ras bol face aux longues coupures intempestives de courant, les populations Rufisquoises pourraient prendre le relais en manifestant leur colère face à ces coupures qui perdurent. A cet effet, ils comptent barrer la route nationale à partir de ce vendredi.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Juillet 2010 à 04:04 | | 4 commentaire(s)|

Emeute de l’électricité: Vendredi de tous les dangers à Rufisque
Il ne se passe pas un jour où les sénégalais ne se révoltent contre la Sénélec. Depuis quelques semaines, Dakar et ses environs ainsi que certaines régions sortent dans la rue pour crier leur colère face aux longues coupures intempestives d’électricité qui les empêchent de travailler.
Hier, des jeunes Rufisquois, mécaniciens, tôliers, tailleurs, et certaines franges de la population lassées par ces coupures, ont manifesté leur mécontentement. Le leader de « Leeral Askanwi », Omar Faye, initiateur de cette révolte, a expliqué que « c’est la seule manière pour alerter les autorités avant de passer à la vitesse supérieure ».
Selon lui, la vitesse supérieure consiste à établir un plan dont la bataille va commencer à Rufisque. Pour lui, cette ville est la porte de sortie et d’entrée de la capitale. Il confie que « le vendredi prochain, nous comptons barrer la route pour dire halte à ses délestages ».
Le leader de Leeral Askanwi a indiqué que « 500 milliards ont été injectés dans le secteur de l’électricité alors qu’avec 100 milliards, on pouvait régler le problème des délestages et acheter de nouveaux matériaux ».
Pour enfoncer le clou, Omar Faye confie que « le problème de « fluor » dont on parle, c’est à cause de Samuel Sarr, car c’est lui qui négocie directement avec les bateaux flottants qui nous servent du mauvais fluor ».
Omar Faye déplore également le fait qu’ « on a donné beaucoup de prérogatives à la Sénélec, il y a beaucoup de centrales qui ont été construites à Rufisque et à Kahone alors que rien ne fonctionne ». En outre, le leader de Leeral Askanwi a averti les autorités que « chaque délestage rimera avec mobilisation ; on ne va plus baisser les bras, nous sommes fatigués ». Sur un autre registre, le leader de Leeral Askanwi est très remonté contre les leaders de la coalition Bennoo Siggil Sénégal.
Pour Omar Faye, ces leaders « devraient être à côté du peuple, mais ils ont choisi le temps de la guéguerre avec l’histoire de la candidature unique. C’est la raison pour la quelle, nous allons mettre en place une opposition agressive parce que c’est la seule alternative pour faire partir Me Wade et son régime. Personne ne peut nous arrêter nous mettons tout le monde en garde » assène t-il.

http://www.africanglobalnews.info



1.Posté par LAYE le 16/07/2010 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas pour me moquer mais WADE avait déclaré que ça ne dérangeait pas les sénégalais de retourner à la bougie, alors msieurs retournez à la bougie , l'électricité c'est toute l'Afrique que WADE le fera pas pour le petit peuple sénégalais.

2.Posté par soda mariéme yayi bayame le 16/07/2010 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encouragements à mes frères et soeurs de rufisque nous sommes ensemble
fatiha

3.Posté par Bozz le 16/07/2010 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela veut dire que les sénégalais sont mécontents.

4.Posté par Cadavre le 18/07/2010 10:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des parol, encor des parole, tjr des parol. Tous pareils ces politik. Wade disait ke si le peuple est mécontent on le voit dans la rue. Agissez au lieu de papoter ! Sortez, brassards rouges au bras et pas de casse, svp.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image