leral.net | S'informer en temps réel

Emigration en Italie : De futurs candidats sensibilisés sur les opportunités d’études et d’affaires

Pour s’imprégner des réalités en Italie, cinq étudiants sénégalais suivent une formation à distance pour avoir une nette perception des opportunités d’études et d’affaires qui s’offrent à eux s’ils sont tentés par une émigration légale dans ce pays. Ce projet, financé par l’Union européenne, participe à la lutte contre l’émigration clandestine.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Décembre 2009 à 12:49 | | 1 commentaire(s)|

Emigration en Italie : De futurs candidats sensibilisés sur les opportunités d’études et d’affaires
Sensibiliser les futurs candidats à l’immigration régulière sur les réalités culturelles, sociales et économiques de l’Italie, telle est la nouvelle approche que vient de lancer le projet du Fonds européen pour l’intégration des citoyens de pays Tiers monde à travers un projet intitulé : ‘Une province tournée vers le futur’, souligne un communiqué de cette structure. Ainsi, Ousmane Ndiaye, Safiétou Tall, Codou Ndiaye, Moussé Daby Diop et Mbia Valentin Bassène, leur moniteur, sont en train de suivre une formation, à Dakar, pour s’imprégner des réalités de l’Europe en général et de l’Italie en particulier.
Cette formation permettra, en outre, à ces étudiants sénégalais de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar d’avoir une nette perception des opportunités d’études et d’affaires existant en Italie. Et, selon le communiqué, ce projet constitue ‘une aubaine puisqu’ils sont de potentiels émigrés qui auront tous les paramètres en main pour voyager par la voie régulière et non dans des conditions dramatiques, par des embarcations de fortune, au prix de leur vie’. Et de préciser qu’en Italie, ‘des immigrés de différentes nationalités dont un Sénégalais, suivent une formation au niveau des institutions publiques (communes, provinces, hôpitaux etc.) afin de mieux connaître le monde italien. Ce travail, rémunéré, permettra en plus une meilleure intégration des immigrés’.

Ce projet, financé par l’Union européenne, est mis en œuvre par la province de Verbania, en collaboration avec le ministère italien de l’Intérieur, l’Association Aurive Soc, entre autres, informe la même source. Les relations entre la Province de Verbania et Dakar permettent d’établir le contact avec de potentiels destinataires et la sélection de cinq jeunes à impliquer dans un parcours de formation à distance, online, axée sur la langue et la culture italienne, le marché du travail et les informations sur l’entrée légale en Italie et dans l’espace Schengen. En effet, selon le communiqué, grâce aux relations consolidées avec Dakar, une dizaine de jeunes avaient été contactés dont cinq finalement retenus pour la formation à distance depuis le mois de novembre et ce, jusqu’au 17 février prochain. Toujours selon la même source, les cinq Sénégalais choisis auront, au terme de leur initiation, ‘une parfaite connaissance de la nation italienne et du système européen, pourront améliorer leur compétence linguistique et cerneront, de façon efficiente, les opportunités de travail existant dans la Province de Verbania’, ajoute le texte.

Par ailleurs, le communiqué informe que la province de Verbania et le groupe de travail ont la ferme volonté de continuer les activités avec d’autres actions et opportunités après une évaluation de la première phase.

S. DIOP walfadrji



1.Posté par ouze le 16/12/2009 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment faire pour les contacter ou connaitre leur adresse

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image