leral.net | S'informer en temps réel

Emirates annonce ses résultats du premier semestre

Le Groupe Emirates a enregistré une hausse de 13 % de son chiffre d’affaires, à hauteur de AED 42,3 milliards (USD 11,5 milliards), et une augmentation de 4 % de son bénéfice net, à AED 2,2 milliards (USD 600 millions)


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Novembre 2013 à 14:19 | | 1 commentaire(s)|

Emirates annonce ses résultats du premier semestre
• Emirates a transporté 21,5 millions de passagers (en hausse de 15 %), a ajouté dix nouveaux avions à sa flotte (16% d’augmentation de ses capacités), a maintenu un taux d’occupation des sièges élevé avec 79,2 %, et enregistré un bénéfice net de AED 1,7 milliard (USD 475 millions)

• dnata enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 18 %, à hauteur de AED 3,7 milliards (USD 1 milliard), avec un bénéfice net de AED 458 millions (USD 125 millions), en hausse de 13 %.

Paris, le 12 novembre 2013 - Le Groupe Emirates annonce ces résultats semestriels qui font état d’une performance robuste malgré un contexte économique mondial peu favorable et un prix élevé du carburant. Ces résultats reflètent également la vision à long terme du Groupe et la croissance continue de ses activités.

Le Groupe Emirates a enregistré un chiffre d’affaires de AED 42,3 milliards (USD 11,5 milliards) au cours de la première moitié de l’exercice clos au 30 septembre 2013, en hausse de 13% par rapport aux AED 37,5 milliards AED (USD 10,2 milliards) enregistrés au 30 septembre 2012.

Avec AED 2,2 milliards AED (USD 600 millions), le bénéfice net du Groupe est en hausse de 4 % sur les résultats de l’année précédente. Au 30 septembre 2013, la position de trésorerie du Groupe était de AED 18,2 milliards (USD 4,9 milliards), contre AED 27,0 milliards (USD 7,3 milliards) au 31 mars 2013. Ce résultat intervient après amortissement d’obligations venues à échéance en juillet 2013, pour un montant de AED 1,8 milliard, un premier versement de AED 367 millions sur un Sukuk de USD 1 milliard, et une injection de AED 7 milliards dans l’activité pour financer l’acquisition de nouveaux avions, de moteurs, de pièces de rechange, et divers autres projets mis en œuvre dans l’ensemble du Groupe.

« L’environnement international soulève toujours de nombreux défis. Nous avons toutefois su conserver la souplesse nécessaire pour assurer notre croissance. Cette capacité d’adaptation associée à un temps de réaction rapide sont les éléments clés de notre réussite », explique Son Altesse Sheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, Chairman and Chief Executive d’Emirates Airline and Group. « Nos investissements dans les infrastructures d’Emirates et de dnata continuent de porter leurs fruits, et en restant extrêmement attentifs à la gestion à court terme nous ne perdons jamais de vue nos objectifs à long terme. Raison pour laquelle nous continuons d’investir pour élargir et renforcer nos activités. »

Au cours des six derniers mois, le Groupe a continué d’investir et d’étoffer ses effectifs. Avec 75 800 personnes, le nombre total de ses collaborateurs a augmenté de 11,7 % par rapport aux effectifs constatés au 31 mars 2013.

Au cours de la première moitié de l’exercice, Emirates a reçu la livraison de 10 avions gros porteurs – six A380, trois B777 et un B777 cargo. Quinze autres appareils doivent être livrés au 31 mars 2014. Emirates investit également dans son réseau en inaugurant des services vers deux nouvelles destinations – Tokyo-Haneda et Stockholm – ce qui porte à sept le nombre total de nouvelles liaisons lancées au cours des douze derniers mois, avec Adélaïde, Lyon, Phuket, Varsovie et Alger.

Malgré les défis majeurs que constituent le prix élevé du carburant, une économie mondiale encore convalescente et le niveau élevé du dollar face aux autres grandes devises mondiales, Emirates continue d’enregistrer des bénéfices. Au cours de la première moitié de l’exercice 2013-14, le bénéfice net d’Emirates s’établit à AED 1,7 milliard (USD 475 millions), en hausse de 2 % par rapport à la même période de l’année précédente.

« Le tableau de bord semestriel d’Emirates souligne la régularité de la demande en faveur de nos produits et services. Nos capacités et l’extension de nos liaisons sont toujours en adéquation et répondent aux besoins exprimés par nos passagers », précise SA Sheikh Ahmed. « Le prix élevé du carburant, qui représente 39 % de nos dépenses, et un taux de change défavorable, ont bien sûr un impact négatif sur nos profits. Mais nous restons fidèles à notre vision d’être la compagnie aérienne de référence en matière de transport aérien international, et nous continuerons d’investir dans nos ressources humaines et nos infrastructures. Nous continuons par ailleurs à travailler en étroite collaboration avec nos partenaires pour concrétiser cet objectif. »

Exploitant la flotte d’A380 la plus importante du monde, et bénéficiant également du plus grand nombre de Boeing 777 en service au sein d’une compagnie, Emirates continue d’offrir à ses clients internationaux les meilleurs itinéraires disponibles, avec une seule escale à Dubaï, en investissant constamment dans son réseau. La compagnie propose aujourd’hui 137 destinations dans 77 pays, contre 126 destinations et 74 pays l’année dernière. Ses nouvelles liaisons depuis le 1er avril 2013 – Tokyo-Haneda, Stockholm, Clark, Conakry et Sialkot (Pakistan) –, incluent des villes et des aéroports régionaux clés, actuellement mal desservis par des services internationaux sans escale. D’autres itinéraires viendront s’y adjoindre au cours de l’exercice en cours, notamment Kaboul, Kiev, Taipei et Boston.

Les A380 d’Emirates fêtent également leurs cinq premières années en exploitation, après avoir transporté plus de 18 millions de passagers depuis le premier vol effectué le 1er août 2008 entre Dubaï et New York.

Au cours de la première moitié de son exercice fiscal 2013-14, Emirates a enregistré une solide croissance de ses activités, aussi bien en termes de capacités offertes qu’en matière de trafic. Ces performances s’inscrivent a contrario de la tendance actuellement constatée dans le secteur du transport aérien. Les capacités mesurées en sièges-kilomètres disponibles (ASKM) ont augmenté de 16,9 %, alors que le trafic passagers mesuré en revenu par passager-kilomètre (RPK) enregistrait une hausse de 16,1 %. Le taux d’occupation des sièges demeure élevé avec 79,2 % en moyenne, soit légèrement inférieur aux 79,7 % enregistrés l’année dernière. Depuis le 1er avril 2013, Emirates a transporté 21,5 millions de passagers, en hausse de 15 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le volume de fret transporté est en augmentation de 5,2 %, ce qui constitue un taux de croissance remarquable compte tenu de la tendance actuelle du marché.

Le chiffre d’affaires d’Emirates, à hauteur de AED 39,8 milliards (USD 10,8 milliards), en incluant les autres revenus d’exploitation, enregistre une hausse de 12 % par rapport aux AED 35,4 milliards (USD 9,6 milliards) de l’année dernière, reflétant le maintien de la demande passagers et un rendement élevé.

dnata continue d’enregistrer de solides performances, en s’appuyant sur le succès de ses investissements dans des secteurs et infrastructures internationaux à forte croissance, qui englobent aujourd’hui 38 pays. Le chiffre d’affaires de dnata, en y intégrant les autres revenus d’exploitation, s’élève à AED 3,7 milliards (USD 1 milliard), en hausse de 18 % par rapport aux AED 3,2 milliards (USD 864 millions) enregistrés l’année dernière. En s’établissant à AED 458 millions (USD 125 millions), le bénéfice total de dnata connaît une hausse majeure de 13 %.

Les opérations aéroportuaires de dnata ont été l’élément contribuant le plus généreusement à son chiffre d’affaires, avec AED 1,4 milliard (USD 375 millions), en augmentation de 16 % par rapport au AED 1,2 milliard (USD 324 millions) enregistré l’année dernière à la même période. Dans l’ensemble de son secteur d’activité, le nombre d’avions pris en charge par dnata est passé à 141 845, soit une hausse de 9 %.

Les activités de restauration de bord de dnata ont connu une forte hausse, contribuant à son chiffre d’affaires total à hauteur de AED 891 millions (USD 243 millions), en hausse de 39 %. 22,4 millions de repas ont été servis pendant la première moitié de l’exercice fiscal, ce qui représente une hausse de 81 % par rapport à l’année dernière. Ces chiffres en forte hausse reflètent en grande partie l’acquisition de Servair, en Italie, en juin 2013.

Avec AED 303 millions (USD 83 millions), la contribution dnata Travel Services au chiffre d’affaires de dnata est en hausse de 16 % sur la même période de l’année précédente.

La division transport de fret de dnata a enregistré une croissance de 4 %, à hauteur de AED 546 millions (USD 149 millions), ce qui reflète en grande partie l’augmentation de tonnage des opérations de dnata en Grande-Bretagne et en Suisse, qui ont connu une hausse de 2 %, avec 809236 tonnes.

A propos d’Emirates Airline

Emirates Airline, l’une des compagnies aériennes au développement le plus rapide au monde, a reçu plus de 500 récompenses internationales pour l’excellence de ses services. Basée à Dubaï, la compagnie dessert actuellement 138 destinations dans 76 pays et a enregistré un résultat net de 409 millions de dollars US pour l’exercice 2011/2012. Emirates exploite 201 appareils gros porteurs Airbus et Boeing, et possède actuellement la flotte d’A380 la plus importante au monde. La compagnie a également commandé 193 appareils supplémentaires, pour un montant total supérieur à 71 milliards de dollars US. www.emirates.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image