leral.net | S'informer en temps réel

Emotion et tristesse à la levée du corps de l'ancien ministre Amath Sall

Une foule de personnalités politiques et du monde intellectuel a assisté, jeudi à Dakar, à la levée du corps d’Amath Sall, ancien ministre de l’Agriculture sous le régime du président Abdoulaye Wade.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Octobre 2013 à 15:47 | | 4 commentaire(s)|

Emotion et tristesse à la levée du corps de l'ancien ministre Amath Sall
Amis et proches ont tenu aussi tenu à faire un dernier témoignage sur celui qui était surnommé ‘’l’intellectuel au Tengadé’’, le chapeau peul en paille bordé de cuir qu’il aimait souvent porter.

Dans leurs propos, ils ont, à l’unanimité, reconnu son attachement à sa religion, sa bonté et sa générosité.

Amath Sall est décédé, dimanche dernier à Paris, à l’âge de 57 ans. Il avait été évacué dans la capitale française, le 9 octobre dernier, après avoir été heurté par un véhicule près de son verger, à Yène (Rufisque).

Ce matin, lors de la cérémonie de levée du corps à la morgue de l’hôpital Principal de Dakar, l'émotion et la tristesse étaient à leur comble.

Les yeux embués de larmes pour beaucoup d'entre eux, les amis de l’ancien ministre, décrit comme un homme pieux, n’ont pas tari d’éloges à son endroit.

Dans leur témoignage, certains disent avoir perdu ‘’un ami, un confident, un mari aimant.’’ Il était un père protecteur qui a couvé ses enfants et leur a inculqué des valeurs de rigueur, de persévérance et d’honnêteté. Il était un ami, un confident pour moi’’, a dit un beau-frère du défunt.

‘’Vous avez toutes les raisons d’être fiers de votre père. Vous êtes sur une bonne rampe de progression, et nous ne vous laisserons jamais seuls, car votre père voulait que vous soyez des citoyens modèles’’, a-t-il indiqué aux enfants d’Amath Sall, Sall Elimane, Ibrahima et Amadou, restés debout devant le cercueil de leur père.

Pour d’autres, c’est un frère, un homme humble et une référence pour la jeunesse qui est parti à jamais. ’’Un grand serviteur de l’Etat qui a consacré ses compétences au Sénégal qu’il aimait tant est mort. Il a laissé une excellente impression de lui’’, a dit son frère aîné, Cheikh Tidiane Sall.

Brossant la carrière très tôt prometteuse d’Amath Sall, il rappelé que son frère a travaillé pour le Projet d’aménagement urbain de Dakar, alors qu’il était encore très jeune. ’’Il était un homme de rigueur, compétent, et même lorsqu’il était loin du pays, il ne cessait de soucier de l’intérêt du Sénégal’’, a-t-il ajouté, ému.

‘’Tout le Sénégal, tout le Fouta et tous ses amis pleurent la mort de l’homme au Tengadé’’, a soutenu Cheikh Tidiane Sall.

Plusieurs hommes politiques de diverses obédiences ayant assisté à la cérémonie ont tenu à témoigner, reconnaissant les qualités humaines de leur collègue, qui est parti jeune.

Ont assisté à la levée du corps, les anciens Premiers ministres Abdoul Maye et Souleymane Ndéné Ndiaye, ainsi que les anciens ministres Djibo Kâ et Abdoulaye Bathily, des députés de la 12ème législature et des membres du gouvernement.

’’C’est un intellectuel très brillant, compétent sérieux et qui avait beaucoup de considération envers les gens. Il est mort jeune, emportant avec lui des compétences utiles au pays’’, a soutenu le directeur de cabinet du président de la République, Abdou Aziz Tall.

‘’’’Un homme pieux qui a consacré toute son existence à Dieu est parti’’, a de son côté dit Cheikh Tidiane Sy, en parlant au nom de l’ancien Président Abdoulaye Wade, affecté par cette triste nouvelle.

M. Sy a rappelé les derniers gestes d’affection que le défunt a eus à son égard, alors qu’il était couché sur son lit d’hôpital.’’C’est le mauvais œil qui l’a emporté. On a perdu un grand espoir pour notre pays’’, a-t-il déclaré.

A l’instar de tous ceux qui ont fait des témoignages sur Amath Sall, les représentants des familles religieuses du pays n’ont pas non plus manqué de louer les qualités d’un sage dont la piété est incontestable.

Amath Sall, économiste de formation, avait été nommé ministre du Développement rural et de l’Agriculture, en 2007, dans le gouvernement dirigé à l’époque, par le Premier ministre Macky Sall, actuel président de la République.

La Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA), une initiative chère à Abdoulaye Wade, destinée à booster la production agricole, a été lancée sous son magistère.

En avril 2009, après les élections locales, il avait quitté le gouvernement, pour une collaboration avec la Banque mondiale sur la Gambie et le Mali, avant d’être à nouveau rappelé au Sénégal. Il est alors nommé directeur général de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT), en 2010.

En décembre de la même année, il intègre le gouvernement du Premier ministre Souleymane Souleymane Ndéné Ndiaye comme ministre de l’Agriculture. Un poste qu’il a occupé jusqu’à la perte du pouvoir par les libéraux, en mars 2012.

La prière mortuaire a eu lieu au mausolée de Thierno Seydou Nourou Tall. Amath Sall sera enterré à Yoff où il reposera auprès de sa mère et de sa femme Fatou Kiné, décédée le 22 juillet 2006.

APS



1.Posté par BOUNKHATAB le 31/10/2013 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CES TEMOIGNAGES ME RAPPELLENT CE QUE DISAIENT LES PIONNIERS DU FAR WEST UN BON INDIEN , C'EST UN INDIEN MORT ".AU SENEGAL , POUR LES JOURNALISTES ET POLITICIENS, SI ON OCCUPE UNE PARCELLE DE POUVOIR, ON EST VOLEUR, ET INCOMPETENT UNE FOIS QU'ON EST HORS DU POUVOIR OU DECEDE , ON EST LE MEILLEUR DES HOMMES.QUE DIEU AIE PITIE DE TON AME AMATH SALL.

2.Posté par MME le 31/10/2013 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

INNAA LI LAHI WA INNAA ILEYHI RAADJI-OUN YALLA NAKO YALLA YEREUM Tè YOK LèRAM

3.Posté par Abdou Aziz Ba dit Joni le 31/10/2013 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je Présente mes condoléances les plus attristées à la famille de Monsieur Hamath Sall qui vient de nous quitter: ses grand frères Hamidou et Tidiane Sall ainsi qu'à ses enfants. Le Sénégal est en deuil car nous avons perdu un très grand homme, généreux, intègre et patriote. Toute la nation lui a rendu un très grand hommage aujourd'hui à l’hôpital principal et à la Mosquée Omarienne . Il y avait tous les représentants des khalifs généraux du pays. Et tout la classe politique sénégalaise était présente. Toute l’Afrique est en deuil car Hamath était aussi un grand panafricain. et un très grand financier. il aimait rendre service à son prochain. Nous remercions le président Wade qui avait découvert et honoré Hamath en faisant de lui un grand ministre de l'Agriculture. Tous les cadres du Fouta s'associent à moi pour lui rendre un très grand hommage et prier pour le repos de son âme. Que la Terre de Yoff lui soit légère. Hamath avait une très grande vision de développement pour le Fouta. Il m'avait encouragé de son vivant pour créer un mouvement qui va regrouper tous les fils du Fouta enfin de travailler pour de grandes réalisations.
Hamath nous a laissé un grand héritage. Se battre pour notre région natale. J'invite tous les cadres du Fouta à venir renforcer l'idée de développement que mon frère Hamath nous a léguée. Il disait que le Fouta de Cheikh Oumar Foutiyou Tall, de Elimane Boubacar Kane, de Cheikh Souleymane Baal, de Cheikh Abdou Khadre Kane et de Alpha Oumar Thierno Baila ne devait jamais être derrière. Son désir le plus profond c'était que le Fouta devienne la Californie de l'Afrique de l'Ouest.
Maintenant que Hamath est parti, le Fouta à la chance de voir en Hamidou Sall le grand frère le grand continuateur du projet de son défunt jeune frère. Le Fouta tend la main à son digne fils Hamidou pour qu'il mette son grand carnet d'adresses au service de sa région natale.
Abdou Aziz Ba , Président de la Convention Citoyenne du Fouta (CCF) dit Joni

4.Posté par kocc le 01/11/2013 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrais exprimer mes condoléances à sa famille,ses parents,et prie que Dieu l'accueille dans son Paradis.Hamath fut dans les années 70 un ami et un camarade très calme, très ouvert sur le plan intellectuel;c'est ainsi que nous étions chargés,lui et moi,à diriger dans la clandestinité,le département chargé de la formation idéologique ,pour le comte de la nouvelle structure estudiantine d'obédience maoistye..Patriote et révolutionnaire,il conservera cette humilité et ce style paysan dans sa vie ultérieure ,malgré les changements intervenus.Il croyait que l'avenir est dans le mouvement social paysan

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image