Leral.net | S'informer en temps réel



En Belgique, un détenu sur dix est marocain

le 21 Juin 2012 à 15:02 | Lu 1316 fois

Plus de 120 nationalités sont représentées derrière les barreaux des prisons belges, mais les Marocains détiennent le triste record en matière de séjour carcéral en Belgique.


En Belgique, un détenu sur dix est marocain
Plus d’un millier de ressortissants marocains sont en effet détenus dans les prisons belges, sur une population carcérale totale estimée à près de 10.000 détenus.

«Depuis 2008, les Marocains arrivent en tête. Ils représentent 10,7% de l'ensemble des détenus, soit une moyenne de 1.175 détenus sur l'ensemble de l'année 2011» révèle Le Vif.

Ils sont suivis par les Algériens (5,4%), les Roumains (2,7%), les Français (2%), les Néerlandais (2%), les Italiens (1,7%), les Turcs (1,6%) et les Congolais de la République Démocratique du Congo (1%).

Face à cette sureprésentation et compte tenu de la surpopulation carcérale en Belgique, Rabat et Bruxelles ont récemment conclu un accord dans lequel le royaume a accepté de recevoir dans ses prisons des Marocains condamnés en Belgique.

«Il y a des gens qui sont en Belgique de façon illégale, qui sont arrêtés pour un méfait ou un autre et qui doivent purger une peine de prison dans un pays qui n’est pas le leur et qui seront expulsés à la fin de leur période de rétention. Est-ce que ce n’est pas mieux qu’ils rentrent dans leur pays et qu’ils puissent y purger leur peine?» avait expliqué Jean-Luc Bodson, ambassadeur de Belgique au Maroc à Yabiladi.

La Belgique attendait depuis quatre ans que le parlement marocain ratifie le traité conclu entre les deux pays. En 1997 déjà, la Belgique avait signé un premier protocole avec le Maroc prévoyant le retour de détenus marocains au pays.

Il avait été convenu à ce moment-là que les détenus devaient pour ce faire donner leur accord, ce qui ne s'est quasi jamais passé.

Jusqu'à présent, seule une dizaine de détenus marocains ont fait la demande pour pouvoir purger leur peine au Maroc.

Au total, seuls 80 détenus Marocains seraient concernés par l’accord d’expulsion belgo-marocain. Ces éligibles au transfert ne représentent que 0,7% de la population carcérale totale de la Belgique.

Lu sur Le Vif, Yabiladi