leral.net | S'informer en temps réel

En attendant la décision de la Cour suprême : La défense de Karim demande à la Cour de suspendre le procès pour une semaine

Après avoir déclaré que la Cour de Répression d’Enrichissement Illicite (CREI) est compétente à juger le fils de l’ancien président de la République, Karim Wade, la Cour fait face à une autre bataille de procédure.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Août 2014 à 19:24 | | 1 commentaire(s)|

En attendant la décision de la Cour suprême : La défense de Karim demande à la Cour de suspendre le procès pour une semaine
Le verdict sur la compétence ou l’incompétence de la CREI à juger Karim est tombée. La Cour reconnait que l’institution que dirige Alioune Ndaw est compétente pour le juger.
Cette décision ne semble pas convaincre les avocats de Karim Wade qui ont demandé la suspension du procès pour une semaine afin d’aller plaider le rabbat d’arrêt à la Cour Suprême.
Ce qui fait sortir le président de la Cour, Henri Grégoire Diop de ses gongs qui rappelle les accords de la réunion tenue avant l’ouverture du procès entre avocats de la partie civile, ceux de la défense et les membres de la Cour pour fixer les conditions du déroulement du procès de Karim Wade et ses coaccusés.

C’est pourquoi, il rejette la requête de Me El Hadji Amadou Sall et compagnies avant de les accorder la journée de demain, mardi, pour aller défendre le rabbat d’arrêt à la Cour Suprême. L'audience reprend mercredi à 10 heures

Ferloo






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image