leral.net | S'informer en temps réel

En bureau politique, ce Week-end : Le PJD pour le maintien du mandat de Macky à 07 ans

Le Parti Justice et Développement( PJD) de Cheikh Ibrahima Diallo qui vient de tenir son premier bureau politique, ce week-end, a abordé entre autres questions, le dossier Karim Wade, la grève des enseignants, les crises dans le transport aérien et le tourisme ainsi que le respect du mandat de 07 ans du président de la République , Macky Sall. Pour ce dernier point, les responsables de ce nouveau –né des partis politiques dans notre pays sont d'avis que le réduire à cinq (5) ans, serait une entorse grave faite à notre charte fondamentale, la Constitution.


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Mars 2015 à 09:36 | | 3 commentaire(s)|

En bureau politique, ce Week-end :  Le PJD pour le maintien du mandat de Macky à 07 ans
D'entre de jeu, les membres de ce nouveau bébé du landerneau politique sénégalais de faire lancer un appel pour la paix des braves entre Macky et Wade. ''Pour éviter le chaos, nous lançons un vibrant appel à Macky et à son père, le Président Wade. Le Sénégal a besoin d'apaisement et en tant que garant de la stabilité nationale, le Président Macky Sall doit prendre son courage à deux mains pour discuter avec son prédécesseur. Une confrontation entre les deux hommes peut produire des dégâts insoupçonnés pour notre cher pays. Sans la paix sociale, on nez peut pas accéder à l'émergence''. Parlant de la grève des enseignants, le Bureau politique du PJD invite l'Etat à revoir sa copie. ''Il est inadmissible qu'on veuille imposer des réformes aux enseignants. La démarche du gouvernement doit être participative. Le chef de l'Etat doit recevoir les enseignants pour mener des discussions aux fins de sauver l'Ecole. Nous croyons aussi que les daharas doivent être impliqués à la réflexion et à la mise en œuvre de toute politique éducative'', lancent Cheikh Ibrahima Diallo et camarades qui, invitent le gouvernement de la République du Sénégal à tenir des assises du tourisme pour sauver ce secteur des nombreuses difficultés qui l'étranglent. Ils ont aussi fait mention, au cours de leur rencontre, du mandat du président de la République qui suscite débat dans certaines chaumières. ''Nous invitons le chef de l'Etat à ouvrir des discussions avec l'ensemble des formations politiques. Nous, nous n'accepterons jamais que le mandat de 07 ans soit changé. Le peuple sénégalais exige le respect du mandat. Le Président Macky Sall a été élu pour 07 ans et non moins. Nous allons organisons une campagne nationale autour de cette question. Nous estimons que le mandat de 07 ans concerne tous les futurs présidents du Sénégal. Le réduire, c'est donc toucher à la Constitution. Ce que nous refusons à tout prix'', croit savoir les justicier.






Hebergeur d'image