Leral.net | S'informer en temps réel



En conférence à Séoul, Sarkozy s'est attribué à tort la création du G20

le 22 Décembre 2014 à 15:00 | Lu 195 fois

LE SCAN POLITIQUE - Le contenu de la conférence rémunérée donnée par le président de l'UMP le 14 octobre 2014 à Séoul a été diffusé sur Mediapart.


En conférence à Séoul, Sarkozy s'est attribué à tort la création du G20
«Quand j'ai créé le G20, M. Ban Ki-moon m'a demandé: “Pourquoi crées-tu une organisation concurrente aux Nations unies?“ Et je lui avais dit que ce n'était pas une concurrence, mais que les Nations unies, avec la règle de l'unanimité, ne pouvaient plus arbitrer les grandes questions du monde». Voici le récit livré par Nicolas Sarkozy à son auditoire, lors d'une conférence rémunérée donnée à Séoul le 14 octobre dernier, en pleine campagne pour la présidence de l'UMP. Mediapart a publié samedi dernier une retranscription intégrale de l'intervention de l'ancien président, dans laquelle il prend quelques libertés avec l'histoire.
Bien que le contenu de ses discours, payés entre 80 000 et 150 000 euros, reste généralement confidentiel, quelques éléments de la conférence de Séoul avaient déjà fuité dans la presse. L'ancien président s'attaquait aux «intellectuels» et notamment à l'économiste français Thomas Piketty, proche du PS. Cette fois-ci c'est donc une interprétation libre de l'histoire du G20 qu'a délivrée le président de l'UMP. La création de cette institution date en réalité de 1999 , suite à l'initiative du ministre des Finances canadien d'alors, Paul Martin. Son objectif était, au lendemain de la crise économique des années 90, de favoriser les échanges entre les principales puissances économiques du monde, en incluant les puissances émergentes comme l'Afrique du Sud, le Brésil ou l'Inde. Lors de la création effective du G20, Nicolas Sarkozy n'avait pas encore construit sa stature internationale. Il était alors député des Hauts-de-Seine et maire de Neuilly.


Le précédent du mur de Berlin
Ce n'est pas la (...) Lire la suite sur Figaro.fr