leral.net | S'informer en temps réel

En décrochant Clédor Sène, Ahmed Aïdara a touché le jackpot!

Dans ce métier qu’est le nôtre, on ne se congratule pas souvent. Au contraire, c’est des coups bas qu’on a l’habitude de se donner les uns les autres. Pourtant, on devrait apprendre à dire bravo quand l’un d’entre nous sort de la mêlée et fait quelque chose d’extraordinaire. Et c’est le lieu de le dire à Ahmed Aïdara qui a touché le Graal en décrochant Amadou Clédor Sène.


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Décembre 2015 à 12:56 | | 24 commentaire(s)|

Quoiqu’on puisse dire, l’homme est un mythe. Arrêté au même titre que Pape Ibrahima Diakhaté et Assane Diop (décédé dans un accident de voiture) après les élections législatives de 1994 suivies du meurtre de Me Babacar Sèye, alors vice-président du Conseil constitutionnel, Clédor Sène n’humera l’air de la liberté qu’en 2002 à la faveur d’une loi d’amnistie proposée par ledéputé Ibrahima Izidor Ezzan. Depuis sa sortie de prison, Clédor Sène s’est emmuré dans un silence assourdissant quoique pas moins de quatre ouvrages aient été publiés sur l’affaire Me Sèye pour laquelle il a été envoyé à l’hôtel zéro étoile. Aucun journaliste n’a réussi à lui tirer le plus petit mot sur ladite affaire.

Il a fallu que le régime de Abdoulaye Wade tombe et qu’il soit convoqué sous le règne de Macky Sall par la division des investigations criminelles (DIC) que celui qui a été condamné pour le meurtre de Me Sèye sorte de son cocon. L’homme qui a décroche l’exclusivité n’est personne d’autre qu’Ahmed Aïdara de ZIK FM et de la SENTV. En effet, pendant plus d’une heure, notre confrère dont les revues de presse sont souvent critiquées s’est entretenu dans une SENJOTAY spéciale avec celui que tout journaliste digne de ce nom aimerait avoir en entretien. On ne sait comment monsieur “Teuss” a fait pour faire parler Clédor, mais force est de reconnaître qu’il a du mérite. Et pour ça, buzz.sn lui tire son chapeau!

Buzz.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image