leral.net | S'informer en temps réel

En dépit de la gravité de la blessure Diawara veut revenir encore plus fort avec l'OM

Victime d’une rupture totale des ligaments du genou droit samedi en tout début de match contre Nice, Souleymane Diawara sait qu’il devra attendre au moins six mois avant de retrouver les terrains de football avec l’Olympique de Marseille. Agé de 33 ans, le défenseur sénégalais prévient quand même dans l’Equipe qu’il n’a pas l’intention de stopper sa carrière sur cette grave blessure, restant motivé comme jamais.


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Mars 2012 à 14:26 | | 0 commentaire(s)|

En dépit de la gravité de la blessure Diawara veut revenir encore plus fort avec l'OM
La tanière des Lions est-elle maudite ? Heureusement que les Lions n’ont pas pour le moment un match en vue. Après la blessure de Kader Mangane et de Pape Malickou Diakhaté, voilà que Souleymane Diawara de l’olympique de Marseille vient de voir sa saison terminée. Et pour cause, l’international sénégalais a contracté une grave blessure lors de la dernière journée de la ligue 1 contre Nice. Interrogé sur la finalité de la carrière, Souleymane Diawara soutient « là, c’est la plus grosse blessure de ma carrière. Je suis rarement blessé mais, quand c’est le cas, je ne fais pas les choses à moitié. Attendez, la vie continue. Je ne prends pas cette blessure à la rigolade.

Seulement, je vois aussi ce qui se passe en ce moment dans l’actualité ». Avant de s’interroger s’il devrait continuer à s’apitoyer sur son sort en se plaignant. « Je joue dans un des meilleurs clubs français, dans une ville qui vit pour le foot. Je vais me faire opérer, et puis je vais tout faire pour revenir. En septembre j’espère, même si l’on ne va pas se précipiter. Mon âge n’est pas un problème. Je reviendrai » a-t-il révélé. Le soutien de tous ses potes, de ses amis, est très précieux, pour le défenseur de l’Olympique de Marseille, qui a déjà reçu le soutien d’un Didier Deschamps évidemment consterné par cette blessure d’un joueur important dans le vestiaire phocéen. « Il était un peu dégoûté. Je lui ai dit que c’était les aléas d’une carrière. Là, je vous parle et je n’ai même pas mal. C’est bizarre. Mon genou est un peu enflé. Je glace, tranquille, devant PSG-Bordeaux. » confie-t-il.

Thierno Assane Bâ avec sofoot






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image