leral.net | S'informer en temps réel

En grève depuis une semaine : Le Sytjust fustige le refus de dialogue du gouvernement

Le Syndicat des travailleurs de la Justice n’arrive pas à trouver d’interlocuteurs « mieux indiqués », selon les mots de son secrétaire général, pour dialoguer sur leurs points de revendications. En mouvement d’humeur depuis le début de la semaine dernière contre le décret présidentiel menaçant la survie du Fonds commun des greffiers, le syndicat a le sentiment aujourd’hui d’être laissé à lui-même.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Juillet 2013 à 11:32 | | 4 commentaire(s)|

En grève depuis une semaine : Le Sytjust fustige le refus de dialogue du gouvernement
Son leader Ousmane Diagne a indexé sur les ondes de la Rsi le manque de volonté du gouvernement à trouver des solutions à la crise qui couve le système judiciaire. Le fait que le ministère de la Justice s’est servi du Comité national du dialogue social (Cnds) du professeur Youssoupha Wade pour prendre contacts avec le Sytjust en est la preuve suffisante aux yeux du syndicat. Il estime que si vraiment le gouvernement souhaite des échanges positifs sur les points de réclamations, notamment à propos de la limitation des frais de nantissement considérée comme la source du problème, il allait envoyer autour des tables « le ministre de la Justice, le ministre de l’Economie et des Finances et le ministre de la Fonction publique ». Ce sont les seuls qualifiés à pouvoir discuter avec le syndicat sur l’ensemble de la plate-forme revendicative, à en croire le secrétaire général du Sytjust. Vu qu’il n’y a pas d’avancées notables, il a informé que son syndicat a encore décrété « 48 heures » de grève à compter de ce lundi. Et il a tenu à présenter leurs excuses aux populations pour les désagréments causés.



1.Posté par gambel le 15/07/2013 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais bouléne gnou fonton quel dialogue mes chers juristes ayez un peu de bon sens et de retenu et pensez a l'interet nationnal ces privilieges vous ont été octroyé politiquement par le president wade pour acheter vos consciences donc il est normal que ce nouveau regime regularise cette situation pour le bien du peuple et il importe a ces syndicalistes de revenir a la raison

2.Posté par t-imam le 15/07/2013 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mr gambel khamo dara ci li guay wakh dire ke c des priviligés politik c des mensonges c acquits c bien avant wade et clui rvendik c pour l'intérés de toute la société c fond concerne no pas un group com le prétent certains mais plus de 3000 travailleurs sénégalais et ke tout c k'il gagne rtournes a la société les investisseurs ne sont pas venu ici pour les beaux yeux des sénégalais mais aprés mure réflexion sur les profis k'il peuvent avoir donc soyé plu objectifs merci

3.Posté par MBAGNICK le 15/07/2013 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le combat des juristes est juste et motivé.IL appartient au gouvernement en la personne du ministre de la justice de negocier serieusement plutot que de chercher a diaboloser ces honetes gens ki ne vivent que de leurs salaire gagné dignement et ils ne sont a nombreux les senegalais qui gagnent honetement leur vie.TOUS derriere maitre diagne et ses colegues!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par MBAGNICK le 15/07/2013 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le combat des juristes est juste et motivé.IL appartient au gouvernement en la personne du ministre de la justice de negocier serieusement plutot que de chercher a diaboloser ces honetes gens ki ne vivent que de leurs salaire gagné dignement et ils ne sont a nombreux les senegalais qui gagnent honetement leur vie.TOUS derriere maitre diagne et ses colegues!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image