leral.net | S'informer en temps réel

En mission précurseur en Casamance : Farba Senghor et Pape Samba Mboup dans le viseur de la Bms

Conduisant une importante mission précurseur qui sillonne actuellement les régions du Sud du Sénégal, Pape Samba Mboup dit Alfred et Farba Senghor, tous membres du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), déplorent une certaine pression du régime, à travers des « surveillances policières insupportables ».


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Avril 2015 à 09:52 | | 6 commentaire(s)|

En mission précurseur en Casamance : Farba Senghor et Pape Samba Mboup dans le viseur de la Bms
Dirigée par le chargé de la propagande du Pds et le fidèle « Wadiste », Pape Samba Mboup alias Alfred, les missionnaires se disent « traquée, persécutée et surveillée comme du lait sur le feu par les éléments de la police nationale ». Les deux responsables libéraux, qui ont crié leur colère devant la presse, qu’ils ont convoquée pour dénoncer leur «persécution », indexent, selon Grand Place, les agents de la Bms (Brigade mobile de sûreté). « Ce qui se passe ici, avec cette surveillance exceptionnelle, c’est digne d’un film policier. Nous sommes sous une surveillance policière insupportable. Nous sommes aujourd’hui dans un régime policier, c’est une réalité que nous vivons. Ces actes sont antirépublicains, dépassés depuis longtemps dans les pays qui se disent démocratiques. Ces agents nous persécutent et nous harcèlent », martèlent Farba Senghor. Pape Samba Mboup, sur le même ton, il a tenu à demander qu’on les laisse en paix et circuler en toute liberté conformément aux textes de loi. « Nous sommes des citoyens sains et honnêtes. Ils devraient aller surveiller et arrêter les bandits, les voleurs, les agresseurs au lieu de poursuivre des responsables de l’opposition comme de vulgaires criminels », soutient-il.

Recevant les libéraux de Sédhiou au domicile de l’ancien maire, Amadou Tidiane Bâ a délivré le message du secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade. Farba Senghor a, sur un ton très ferme, condamné l’attitude des responsables locaux du Pds qui flirt avec les tenants du pouvoir sous prétexte qu’ils sont obligés de répondre de manière « républicaine » aux invitations des autorités du commandement territorial lors des visites de hauts dirigeants de l’Alliance pour la République (Apr), de l’Etat. « C’est de la trahison », fulmine Farba Senghor.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image