leral.net | S'informer en temps réel

En pleine cérémonie officielle du Gamou de Mbeuleukhé : L’ex-député Aliou et son frangin Docteur Dia s’entre-noient dans un océan de coups de poings et de “maajeeri”

Si leur vénéré grand-père et érudit de l’Islam, El Hadj Daouda Dia, se réveillait de sa tombe, ils auraient à coup sûr rasé les murs et changé de monture.


Rédigé par leral.net le Samedi 25 Janvier 2014 à 22:10 | | 1 commentaire(s)|

En pleine cérémonie officielle du Gamou de Mbeuleukhé : L’ex-député Aliou et son frangin Docteur Dia s’entre-noient dans un océan de coups de poings et de “maajeeri”
Pour cause, les héritiers de Feu cet homme de Dieu se sont maladivement entre-déchirés, ce 25 janvier 2014, lors de la cérémonie du Gamou annuel de Mbeuleukhé, qui s’est déroulée dans un océan de coups de poings et de “maajeeri” pieds dignes de Shaolin. Et Actusen.com vous résumé le condensé de cette scène surréaliste.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les deux parties qui se sont crêpées le chignon comme pas possible ne sont ni plus ni moins que les frères de même père. L’une dirigée par l’ex-député Aliou Dia ; l’autre par son frangin Docteur Dia. Tout est parti de la décision de la Commission d’organisation du Gamou, dirigée par le richissime commerçant de Sandaga, Mor Maty Sarr, de s’opposer à une prise de parole de l’ancien parlementaire et chef de file des Forces paysannes.

Deux gardes du corps d’Aliou Dia en garde-à-vue à la Gendarmerie de Dahra

Et c’est là que les choses vont dégénérer. Car les partisans d’Aliou Dia ont refusé d’obtempérer et ont décidé de braver l’interdiction à leur faite. C’est le début d’une bataille rangée épique à laquelle les non-initiés aux techniques de karaté sont interdits de prendre part. In fine, deux gardes du corps de l’ex-député ont été arrêtés par le commandant de la Brigade de gendarmerie de Dahra Djolof.

N’étant venu pour assister à du kungfu, le ministre Aly Ngouille Ndiaye se vire lui-même des lieux

Pour autant, il fallait s’attendre à ces échauffourées, car Aliou Dia n’a pas pris part, lors de l’édition 2014, ni au Cdd encore moins au Crd tenus avant l’organisation du Gamou, qui enregistre des milliers de pèlerins. Lorsque la confusion a commencé à s’installer, le ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, venu rehausser de sa présence la cérémonie officielle, a vite fait de quitter les lieux. Et d’aller vaquer à du plus ô sérieux. Car n’étant pas venu sur place, pour assister à une démonstration de karaté sur fond de kungfu.

Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image