leral.net | S'informer en temps réel

En réponse à Mr .Birame Faye, directeur de l’ANEJ et responsable de l’APR

Le Président du Rewmi, M. Idrissa SECK, depuis qu’il a déclaré à la face du monde qu’il était à l’an zéro de sa vie politique, a fait allégeance à un seul et unique maitre en politique LE PEUPLE SENEGALAIS.


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Février 2013 à 13:01 | | 2 commentaire(s)|

En réponse à Mr .Birame Faye, directeur de l’ANEJ et responsable de l’APR
La présence du Rewmi dans Benno Bokk Yaakkar, pour que nul n’en ignore, s’inscrit exclusivement autour du principe annoncé par son Président, Idrissa SECK, à l’entame du mandat de Macky SALL à savoir : « APPROUVER LE CONVENABLE ET FUSTIGER LE BLAMABLE ». Le Rewmi et son Président M. Idrissa SECK sont convaincus qu’aucune voix n’est de trop même celle discordante dans la construction d’un pays stable et démocratique. Sous ce rapport, il me plait d’inviter M. Birame FAYE responsable à l’Apr et non moins Directeur de l’Anej , à prendre de la hauteur eu égard à sa posture pour ne pas déverser dans la PETITE QUERELLE car comme disait l’autre : être grand, c’est soutenir la GRANDE QUERELLE.

Ce dernier, sans en avoir assurément conscience, clos pourtant le débat en affirmant : « Nous avons gagné ensemble et avons dit que nous comptons gérer ensemble ». La compréhension du Rewmi et de son Président suivant une gestion collégiale et/ou gestion par alliance des affaires publiques c’est encore une fois « D’APPROUVER LE CONVENABLE ET DE FUSTIGER LE BLAMABLE ». Aucun compagnonnage sur cette terre ne peut durer si les fondements ne sont pas établis sur la vérité. C’est en cela que le SN du Rewmi s’est penché sur la situation politique nationale et internationale pour publier le communiqué ci après :

Sur la situation politique nationale, le SN de Rewmi félicite le Président de la République et le gouvernement de leur décision de traquer les biens mal acquis et les exhorte à tout mettre en œuvre pour recouvrer la totalité des deniers détournés. Le gouvernement devra veiller à ce que cette traque se fasse dans le strict respect de l'Etat de droit qui implique la non immixtion de l'exécutif dans le fonctionnement de la justice, la protection de l'institution judiciaire contre toute forme de pression d'où qu'elle vienne, le respect des droits de la défense et le secret de l'instruction.

Le gouvernement devra tout mettre en œuvre pour la préservation du climat de paix et de stabilité si caractéristique de notre modèle démocratique. Le SN exhorte également le gouvernement à renforcer les mécanismes de contrôle, de suivi et de gestion pour préserver les deniers placés sous sa gestion et empêcher les nouvelles autorités de verser dans les mêmes pratiques répréhensibles de mauvaise gouvernance.

Le Sn s'est, par ailleurs, prononcé sur la situation économique et sociale du pays. À cet effet il exhorte le gouvernement à prendre des mesures hardies et urgentes pour soulager les populations.

Abordant la situation internationale, le SN a exprimé toute sa solidarité au peuple frère malien et salue la décision d'envoi de contingents sénégalais pour préserver l'intégrité du territoire malien et y restaurer l'Etat de droit. Le SN s'est également préoccupé de la situation en République Démocratique du Congo et en Centreafrique. Il recommande à l'Union Africaine et à la Cedeao, de faire preuve de plus de diligence dans la prévention et la prise en charge des conflits en terre africaine.

En ce qui concerne la vie du parti, le SN s'est penché sur le processus de structuration et de vente des cartes. Il demande, à cet effet, aux militants de se mobiliser pour en assurer la réussite

A votre place M. Birame faye, je ne m’offusquerai pas du contenu d’un tel communiqué qui contrairement aux contrevérités que vous avez avancées (on constate que Rewmi ne soutient jamais l'action du gouvernement et toutes les sorties que font ses responsables vont toujours dans le sens de critiquer) applaudit et encourage les bonnes actions (APPROUVER LE CONVENABLE) mais relève les manquements inhérents à toute action politique (FUSTIGER LE BLAMABLE).

Faudrait-il rappeler à M. Birame FAYE et à tous ceux là qui ont fustigé la liberté de ton du Rewmi que celle-ci est le socle à partir duquel se noue toute alliance politique. L’obligation de résultat plane sur la tête de chaque citoyen dépositaire d’un mandat électif ou nominatif. Sous ce rapport, j’invite M. Birame FAYE et Cie, (Directeur Anej) à s’employer de toutes leurs forces et de toutes leurs énergies pour trouver de l’emploi à ces milliers de jeunes qui perdent espoir de jour en jour au lieu de s’attarder à des déclarations à la fois inconséquentes et méprisables qui n’intéressent nullement la jeunesse sénégalaise en quête d’emploi.


Aboubacar DIASSY
Responsable Rewmi/Commune de Mboro
Cadre Rewmi




1.Posté par teuss09 le 08/02/2013 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit

Au lieu de parler de votre mission et apporter des réponses aux sollicitations des jeunes
Vous ne faites que de la politique , trouver un contenu a votre poste c'est mieux vous ne connaissez méme pas votre mission .

Les cadres de Rewmi ne vous laisseront plus une parcelle pour "il est miditer " suivez mon regard ...

2.Posté par borom gualem gui le 08/02/2013 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

idy je vous conseille d aller a nimjatt ziare mame cheikhna cheikh saadbou khaertou avant 2017,allahou akbar.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image