leral.net | S'informer en temps réel

En route vers la CAN : Aliou Cissé, coach des Lions : «Le Congo pour préparer le Zimbabwe»

En affrontant la Libye, l’équipe du Sénégal a bien préparé ses rencontres contre la Tunisie et l’Algérie. Ce mercredi, les Lions vont encore descendre sur la pelouse du stade de Kintélé pour croiser le Congo. Une rencontre qui, d’après Aliou Cissé, servira de préparation pour la rencontre face au Zimbabwe, comptant pour la 2ème journée de la CAN 2017.


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Janvier 2017 à 11:08 | | 0 commentaire(s)|

Aliou Cissé, coach des lions : «Le Congo pour préparer le Zimbabwe»
Aliou Cissé, coach des lions : «Le Congo pour préparer le Zimbabwe»
Vous allez affronter le Congo. C’est un autre style de jeu par rapport à la Libye...

Effectivement, c’est un autre match, une autre réalité, une autre identité de jeu. On a joué la Libye qui avait sa propre identité. Là, nous allons faire face à une autre équipe qu’est le Congo Brazzaville. On espère en tout cas avoir une bonne opposition. C’est le dernier match. Après, le stage à Brazzaville sera fini et on prendra la direction du Gabon.

Vous avez souvent mis l’accent sur le travail physique et le jeu avec le ballon...

C’est important. Il faut allier les deux. La première semaine, il était important de faire un rappel sur le plan physique parce que beaucoup de nos joueurs qui évoluent en Italie, en Espagne et en France étaient à l’arrêt pendant plus de deux semaines à cause de cette trêve hivernale. Cette trêve a été très longue. C’était important pour nous de les remettre en jambes. Ce qui a fait que durant toute la première semaine, on a beaucoup travaillé athlétiquement.

Maintenant, sur la semaine qui va aller vers le match contre la Tunisie, ce sera plutôt un travail d’affûtage pour mieux démarrer la CAN.

Lors du premier match, vous avez reposé les «anglais» et des joueurs comme Kalidou Koulibaly. Peut-on s’attendre à ce qu’il y ait des changements face au Congo ?

C’était important de laisser respirer les joueurs qui évoluent en premier League. Ils avaient pratiquement enchaîné 3 à 4 matchs en 10 jours. Donc, c’était trop. C’était l’occasion contre la Libye de les reposer mais surtout la possibilité de donner à d’autres garçons l’opportunité de pouvoir s’exprimer. Cela a été le cas.

Demain (ce mercredi), avec le match contre Congo, on ramènera quelques-uns de ces joueurs pour qu’ils retrouvent du rythme et puissent être prêts.

Face au Congo, à quelle sorte d’opposition vous attendez-vous ?

Une bonne opposition. C’est une équipe qui est encore dans les éliminatoires de la coupe du monde, qui a quelques individualités. Je pense que cela est bon pour notre préparation. C’est dans cette optique que nous sommes. Avoir une bonne opposition pour mieux préparer le match contre la Tunisie.

On avait l’objectif d’affronter une équipe du Maghreb et une autre de l’Afrique noire. On a choisi la Libye parce qu’il y a la Tunisie et l’Algérie dans notre poule. Le match que nous jouons face au Congo peut nous aider à préparer le face-à-face avec le Zimbabwe.

On a espoir que ce sera un bon match avec de l’intensité. C’est pour cela qu’on est venu ici.

Thierno Malick Ndiaye avec Stades






Hebergeur d'image