leral.net | S'informer en temps réel

En route vers le procès de Karim Wade : Ses proches sonnent la mobilisation

Le procès de Karim Wade et de ses complices présumés, pour enrichissement illicite, prévu pour se tenir, sauf changement de dernière minute, ce 31 juillet courant, est en train de se préparer du côté des inconditionnels de l’ancien ministre d’Etat.


Rédigé par leral.net le Samedi 26 Juillet 2014 à 09:13 | | 20 commentaire(s)|

En route vers le procès de Karim Wade : Ses proches sonnent la mobilisation
Le mouvement Horizon 2017 (MH2017), à travers sa coordinatrice Aminata Nguirane, a soutenu hier que ses membres vont passer la nuit de la veille du procès au Tribunal de Dakar, pour ne rien rater de l’audience. “Le 31 août, non seulement les Sénégalais résidents prendront part au procès de Karim Wade, mais il y aura aussi une forte délégation qui viendra de la diaspora. C’est pour cette raison que, de notre côté, nous comptons rallier le tribunal la veille, c'est-à-dire le 30 vers 22h, pour y passer la nuit et être les premiers à le soutenir”, a confié à EnQuête Mlle Nguirane. Selon elle, le mouvement ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, car il a fait des dons de “ndogu” à travers plusieurs artères de la banlieue, mais aussi a effectué des séances de lecture de Coran un peu partout, dans le seul but “d’aider Karim (Wade) à endurer l’injustice qu’il est en train de vivre, mais aussi à surmonter la décision qui sortira de ce procès”. A Mbour également, le mouvement de soutien pour Karim Wade accuse la justice sénégalaise d’être partisane et compte apporter une “réponse politique à un procès politique” en se mobilisant pour soutenir leur leader, a fait savoir le porteparole, lors d’un point de presse qu’ils ont tenu à Mbour. Les membres du mouvement de soutien pour Karim vont organiser une caravane avec un transport gratuit pour acheminer les militants à Dakar afin d’assister au procès de Karim Wade prévu le jeudi prochain. “Nous allons organiser une caravane qui ira à Dakar la veille et le jour du procès pour exiger la libération de Karim Wade”, a martelé Cheikh Niane. Cheikh et ses camarades n’ont pas mis de gants pour attaquer le régime de Macky Sall. Ils ont craché le feu sur la justice sénégalaise qu’ils jugent partisane pour avoir monté de toutes pièces un dossier contre Karim Wade dans le but de l’écarter de la course à la présidentielle de 2017. «L’accusation n’a aucun élément à charge contre Karim Wade. C’est tout simplement un procès politique et une mascarade, parce que toutes les accusations ont été démontées pièce par pièce par les avocats de la défense”, fustige le porte-parole du mouvement.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image