leral.net | S'informer en temps réel

En visite à Matam: Wade annonce la construction de « quatre » ponts, au lieu des trois

En visite aux chantiers du nouvel hôpital régional de Matam, Samedi, le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a annoncé que la région aura quatre nouveaux ponts au lieu de trois.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Décembre 2011 à 12:12 | | 7 commentaire(s)|

En visite à Matam: Wade annonce la construction de « quatre » ponts, au lieu des trois
Cet hôpital, qui entre dans la politique du Gouvernement de développer le Secteur de la santé avec la création de structures de proximité pour permettre à la population d’accéder facilement à des soins adéquats, sera le deuxième hôpital de la région, après celui d’Ourossogui, d’après lesoleil.sn (online).

Parmi les personnalités présentes à la cérémonie, il y a les ministres Modou Diagne Fada, Hamath Sall, Kalidou Diallo, Sada Ndiaye ; des députés ; des sénateurs et autres personnalités. La cérémonie a eu lieu à la Gare routière de Matam.

A l’instar des autres capitales régionales, le ministère de la Santé et de la Prévention a entrepris la construction de cet hôpital régional dans le cadre du projet « Santé Fad 2 ». Une construction qui doit respecter scrupuleusement les normes en matière d’infrastructures sanitaires et compléter celui d’Ourossogui avec une capacité de 80 lits. Il est prévu dans le programme architectural, un bâtiment administratif, un service d’accueil, une banque de sang, des services de pédiatrie, de chirurgie, de médecine psychiatrique, un laboratoire de consultation externe, une radiologie, une unité de soins intensifs avec bloc opératoire et urgence, un service d’urgences, une morgue, une cuisine, une buanderie, un service technique, un caravansérail, des fluides médicaux, des équipements communs (poste transformateur, éclairage extérieur, groupe électrogène, adduction d’eau, assainissement), des aménagements extérieurs.

D’autres travaux permettront de construire un centre de formation, un service de région médicale, un centre de transfusion sanguine, une pharmacie régionale d’approvisionnement, quatorze logements de fonction, dix logements pour les stagiaires, un réfectoire et autres locaux pour hébergement. Le tout pour un coût global de 6,163 milliards.

Le président de la République, qui a estimé que Matam doit dépasser ces vieux ponts, qui continuent de prolonger son enclavement a promis de nouveaux infrastructures pour la région. « Nous allons construire quatre ponts sur lesquels pourront passer et les camions et les gros porteurs. Les gens disent que trois ponts suffiront, mais nous en ferons quatre. Et ces ponts permettront de désenclaver complètement Matam ».



1.Posté par patisco le 12/12/2011 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon le rapport sur l’année 2007 de la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), l’insuffisance de l’infrastructure que l’on observe dans de nombreux pays d’Afrique décourage l’investissement car elle alourdit les coûts de production.

Wade a raison de dire qu'il va construire quatre ponts, au lieu des trois

Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

2.Posté par Mbour le 12/12/2011 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vue le cas des coûts du mouvement ou transport des marchandises d’un pays à l’autre. Les enquêtes d’opinion réalisées auprès de chefs d’entreprise en Afrique montrent que le manque d’infrastructure vient au troisième rang parmi les obstacles à l’investissement, après le financement et la corruption

Wade est pour nous don de Dieu vive wade et ses alliés 75% au premier tour

3.Posté par ndiaganiao le 12/12/2011 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aucun investissement majeur n’est possible sans une infrastructure de base fiable (réseau routier, électrique et téléphonique). Par exemple, si le Sénégal a réussi à renouer avec la croissance économique avec une moyenne de 5% entre 2002 et 2007 cela est essentiellement dû aux importantes infrastructures réalisées durant cette période (Mohamed H’ Midouche Représentant-Résident de la Banque Africaine de Développement qui est le premier bailleur dans le secteur routier au Sénégal).

wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek

4.Posté par Ouza 2012 le 12/12/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est ce qui a poussé Monique Gagnon-Tremblay, Ministre des relations internationales, Ministre responsable de la francophonie du Québec à dire lors de son passage à Dakar en juin 2008 : ’’Je suis charmée par le Sénégal en chantier’’. L’artiste ivoirien Alpha Blondy, de passage récemment à Dakar, dont la première venue au Sénégal date de 1983, a dit : ’’Je suis émerveillé par la vitesse avec laquelle les infrastructures sont construites au Sénégal’’. Nous savons tous que c’est une lapalissade que de dire que son pays, la Côte d’Ivoire, est une référence en matière d’infrastructures dans la sous-région car elle adopté cette voie depuis le lendemain des indépendances.

Wade et alliés 75% au premier tour dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek

5.Posté par Sandiara le 12/12/2011 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis l’année 2000, les efforts entrepris par l’Etat en dotant le Sénégal d’infrastructures modernes de dernière génération ont porté leurs fruits car notre petit pays vient d’être classé, pour l’année 2009, au 58ème rang mondial dans l’Indice de Performance commerciale et logistique de la Banque mondiale alors qu’il était à la 101ème place en 2007. Il se classe 2ème en Afrique après l’Afrique du Sud. En plus le rapport 2010 du Conseil français des investisseurs classe le Sénégal à la 4ème place avec une note satisfaisante de 2,85/5, derrière la Tunisie, le Maroc et l’Afrique du Sud. Les critères qui ont été utilisés pour cette notation sont (les infrastructures, la justice, le secteur informel, la main d’œuvre, le coût des facteurs de production, …).


vive wade et ses alliés 75% au premier tour

6.Posté par Thiadiaye le 12/12/2011 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De plus, ces flux sont restés concentrés sur un petit nombre de pays en 2008, avec une croissance particulièrement forte en Afrique de l’ouest qui se taille la part du lion, avec une augmentation de 63% par rapport à 2007. En particulier le secteur agricole a amplement bénéficié de l’accroissement des investissements étrangers. Nous pensons que l’option prise par le Président WADE, depuis avril 2008, de mettre en place la GOANA « Grande Offensive Agricole pour la Nourriture et l’Abondance » pour le développement de l’agriculture au Sénégal ; suite à une conférence sur la FAO et l’appel qu’il a fait à ses pairs africains dans ce sens, justifient en partie ce résultat.

wade dolignou yow lagnou gueum ya niou doy thia kaw thia kanam rek

7.Posté par Fisel Mbadane le 12/12/2011 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme l’a fait savoir le Président de la République du Sénégal, Maître Abdoulaye Wade en 2005, c’est en réalité la diversification, et non la spécialisation comme on l’a fait croire à l’Afrique, qui est associée aux expériences de développement les plus réussies en Asie comme ailleurs. Si le Président Wade, le gouvernement, y compris Karim Meïssa Wade ont défendu avec autant d’ardeur les intérêts du Sénégal, entre autres, pour la concession du Port de Dakar avec Dubaï Ports World et dans le cas de la licence de téléphonie mobile de Millicom-Sentel ; c’est parce qu’ils croient fortement aux capacités managériales des sénégalais et en leur esprit patriotique.


Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image