leral.net | S'informer en temps réel

En visite dans les zones inondées : Le PM se fâche, le ministre de l’Intérieur perd le nord

Après plusieurs reports, le Premier ministre s’est enfin déplacé dans la banlieue pour s’enquérir de la situation du sinistre causé par les inondations. Malgré l’impressionnant dispositif de sécurité, la délégation gouvernementale a eu chaud et a perdu le nord à Djidah Thiaroye Kao. Le chef du gouvernement et le ministre de l’Intérieur se sont emportés face à l’hostilité des jeunes de cette localité qui ont décrié la passivité de l’Etat face à leur détresse. A Dalifort, le cortège du Premier ministre a échappé de peu aux huées des populations irritées par les travaux initiés par l’APIX. La visite a été éclaire dans les autres étapes.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Août 2009 à 12:38 | | 5 commentaire(s)|

Le Premier ministre hébété par la situation des zones inondées
Le Premier ministre hébété par la situation des zones inondées
Le Premier ministre hébété par la situation des zones inondées
près quelques hésitations, le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye a, enfin bravé les populations des zones inondées de la banlieue. Si le travail de terrain qui a implicitement justifié les multiples reports de cette visite a apporté ses fruits dans certaines localités, cela n’a pas été le cas à Djidah Thiaroye Kao. Les jeunes de cette commune d’arrondissement, qui n’a rien à envier aux zones marécageuses en période hivernale, ont déversé leur bile sur la délégation du Premier ministre.

Arrivée sur les lieux aux environs de 15h, la délégation gouvernementale a essuyé des huées. En colère contre l’Etat, ces habitants ont crié leur ras-le-bol. «Vous n’avez rien à faire ici. Quittez les lieux, nous en avons mare. Nous sommes fatigué des inondations», ont-ils lancé.

Visiblement sur la défensive, le chef du gouvernement réplique : «vous êtes qui pour me parler sur ce ton?». Souleymane Ndéné Ndiaye d’embrayer sur un ton très nerveux : «vous pensez que c'est le gouvernement qui vous a mis dans cette situation. Wade n'a pas amené la pluie».

Témoin de cet échange de propos salés, le ministre de l’Intérieur ne pouvait rester indifférent. Il a, en effet, enfoncé le clou en menaçant ouvertement ces manifestants. «Qui vous a demandé de venir habiter ici?», a fulminé le ministre de l'Intérieur qui pointe du doigt les jeunes tout en intimant, d’un hochement de tête, l’ordre aux forces de l’ordre de charger les manifestants. «Il faut les corriger, on va les affronter», a-t-il ouvertement dit face à la détermination des jeunes.

Pour éviter que cela ne vire au vinaigre, Souleymane Ndéné Ndiaye écourte sa visite et renonce à visiter le bassin de rétention qui avait débordé et avait surtout empiré les inondations dans les quartiers limitrophes.

Vêtu d'une chemise bleue-claire et chaussé de bottes, le Premier ministre s’engouffre dans sa voiture et fait cap sur Médina Gounass situé à moins de deux kilomètres de Djidah Thiaroye Kao. Les services de sécurité ont pris les devants dans cette commune. Le dispositif de sécurité a été renforcé ce qui a permis de mettre à carrément à l’écart les populations. Les mêmes dispositions ont été prises dans les autres étapes de cette tournée.

Toutefois, le ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane SY s’est encore illustré en rabrouant une personne qui a tenté d’expliquer au Premier ministre la situation qui prévaut dans leur localité. «C'est assez ! Nous savons ce que nous devons faire».

A Dalifort, le Premier ministre, le ministre de l’Intérieur et le ministre délégué chargé des collectivités locales n’ont fait qu’un petit passage. Ils ont échangé avec le maire, Idrissa Diallo pour lui expliquer les actions que l’Etat compte entreprendre dans le cadre du plan ORSEC. En ce moment, une partie de la population manifeste contre l’APIX qui est, selon elle, responsable de leur sinistre. Depuis la fin des travaux de l’autoroute à péage, elles ont commencé à vivre des inondations.

Jean Louis Djiba pressafrik



1.Posté par Chamy le 28/08/2009 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

relogez ces pauvres gens ailleurs!c la solution adéquate,vu que c pareil chaque année

2.Posté par rabi le 28/08/2009 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jule ya niaka fayda rekk. waronanio todj sa lou bone rekk...

3.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 28/08/2009 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Nous sommes à la phase finale de ce funeste festival de guenons !


Viviane qui maintient Ablaye sous calmants fait lancer des rumeurs..

Ainsi on prétend qu'elle pourra nommer sa fille chérie Sindjély, à un poste de responsabilité .

La fille pourra ainsi rendre des comptes , le cas échéant.

Au delà du népostisme maladroit , cela pourrait servir à montrer l'incompétence de son frère Robert Karim. La troisième roue de secours s'appele Sindjély.



Viviane nous nargue, mais la blague immanente ne va pas tarder à les larguer .

Le pauvre PDS risque de ne plus revoir Laye Wade, car sa femelle ne va pas tarder à le placer en maison de retraite.




4.Posté par pimp le 28/08/2009 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jules,tu n'as vraiment pas de classe,tu n'as pas l'etoffe d'un premier ministre,je me rappele en 90,91,alors que tu t'eternisais a l'université de Dakar,tu venais quasiment tout les week ends chez nous a rebeuss,emprunter la voiture de mon beau frere qui est ton ami de longue date,il parait qu'aujourd'hui,tu le connais plus..bravo Jules

5.Posté par djibril le 29/08/2009 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Messieurs du gouvernement pensez vous reellement que des vacances dorees aux pays de Alice s imposaient?
Des ministres marionnettes on en a ras le bol. Le seul et vrai responsable est Wade et famille....
Demissionne si tu ne peux pas faire bouger les choses Jules.Tu seras juge au tribunal de l histoire sans circonstances attenuantes

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image