leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Enda-Tiers monde lance le projet ‘’Warefess’’, Y en a marre parle de son nouveau concept ‘’Citizen mic’’


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Avril 2017 à 11:04 | | 0 commentaire(s)|

Dans la perceptive d’apporter une alternative citoyenne, Enda-Tiers monde et ses partenaires, dont  Y en a marre, a fait face à la presse, hier, pour le lancement du projet ‘’Warefess’’. Fadel Barro de Y en a marre en a profité pour parler du nouveau concept ‘’Citizen mic’’, bientôt présenté au grand public.

L’articulation d’une vision commune par Enda-Tiers monde et ses partenaires (Cesti, Y en a marre, fédération Fimbaya) financée par la fondation Ford (et les membres du consortium), informe du besoin d’une collaboration multiple pour créer un réel impact contre les inégalités au Sénégal.

C’est dans, cette dynamique que s’inscrit le combat de Y en a marre, à en croire Fadel Barro qui revient sur leur tout nouveau concept ‘’Citizen mic’’ qui va dans le même sens. Dans un contexte d’émergence de la société civile au Sénégal, Enda-Tiers monde « propose de favoriser l’intégration des différentes parties prenantes dans les politiques et programmes de développement en vue de répondre aux problèmes et besoins des populations identifiées », selon Moussa Mbaye, secrétaire du réseau international Enda-Tiers monde.

L’objectif global du projet est de contribuer à une gouvernance démocratique et transparente au Sénégal, en promouvant les initiatives citoyennes participatives dans les zones rurales et de « créer un cadre de dialogue entre population et les représentants gouvernementaux au niveau local à travers la conscientisation publique et la mise en réseau des groupes communautaires », précise "Fou malade", rappeur engagé, membre de  Y en a marre.

La tribune