leral.net | S'informer en temps réel

Engrossée par son petit ami, la «Ibadou» accouche et jette son bébé à la rue

L’OBS – «L’habit ne fait pas le moine», a-t-on coutume de dire. Mais le voile ne fait pas non plus la chaste. Si les femmes «Ibadou» sont connues pour leur grand respect des préceptes de l’Islam, il y’en a parmi elles certaines qui utilisent le voile juste pour leurrer leur monde. Comme les filles libérées et friponnes, ces voilées-là sont entre quatre murs de grandes perverses. En cachette, elles font pire que les autres. Et quand leur masque tombe, bonjour les dégâts. C’est le cas de K. Fall. Elève dans une école coranique à Thiès, cette fille âgée d’une vingtaine d’années a non seulement commis le péché de la chair, mais pis, elle a jeté son bébé à la rue après 9 longs et douloureux mois de grossesse.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Août 2014 à 20:10 | | 2 commentaire(s)|

Engrossée par son petit ami, la «Ibadou» accouche et jette son bébé à la rue
K. Fall est tombée enceinte des œuvres de son petit ami. Un homme qui aimait s’envoyer en l’air avec elle, sans aucune protection. Et pendant les 9 mois qu’elle a porté sa grossesse issue de ses relations coupables avec son chéri, elle a caché son état à ses parents qui n’avaient aucun soupçon envers elle, parce qu’elle portait toujours le voile. Malheureusement, cette posture n’était qu’une imposture étant entendu que cette Arabisante s’amourachait avec un individu de son quartier à Gouye Sombel et lui laissait visiter ses cuisses à sa guise.

C’est tard dans la nuit du vendredi au samedi qu’elle va accoucher, avant de jeter incognito son bébé devant une maison voisine. Une dame va tomber sur le nouveau-né en pleurs. L’état du bébé indiquait que sa génitrice venait de le mettre au monde. C’est ainsi que le nouveau-né, sain et sauf, sera déposé à l’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène où il est encore en observation.

Informés, les éléments de la Brigade de recherches du commissariat central de Thiès vont se rendre sur les lieux. Les policiers vont mener une enquête de voisinage pour identifier les femmes enceintes du quartier. Cette opération a permis aux enquêteurs de se mettre sur la piste de K. Fall.

Domiciliée au quartier Gouye Sombel, la «Ibadou» sera finalement arrêtée à son domicile. Elle ne tardera pas à passer aux aveux. Elle révèle aux enquêteurs qu’elle éprouvait de la honte et des remords en tant que jeune mère célibataire voilée. Puisqu’elle ne voulait pas que cette affaire s’ébruite, elle a déposé nuitamment le bébé devant la porte d’une maison sans avoir l’intention d’intenter à sa vie, en espérant qu’il serait accueilli par une famille.

Auditionnés, les parents de la fille clament qu’ils n’ont jamais été au courant de la grossesse de leur fille. Au terme de sa garde à vue, K.Fall a été déférée hier au Parquet du procureur de la République. Inculpée pour le délit de délaissement de nouveau-né, elle a rejoint la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès.



Source:gfm.sn







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image