leral.net | S'informer en temps réel

Enquête sur le monument de la renaissance: L'Ige a entendu Mbackiou Faye et le Coréen


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Janvier 2013 à 10:15 | | 3 commentaire(s)|

Enquête sur le monument de la renaissance: L'Ige a entendu Mbackiou Faye et le Coréen
Calmement et discrètement, l'enquête de l'Ige sur le monument de la renaissance fait son bon-homme de chemin. Ainsi, après l'architecte Pierre Atépa, le financier et homme d'affaires Mabckiou Faye et l'entrepreneur coréen ont été entendus. Ce dernier est le patron de Mansudae Overseas Corporation, la société nord-coréenne qui a été chargée d'ériger cette statue au modèle stalinien qui surplombe les toits de Dakar. Ce qui intéresse les enquêteurs c'est le fait qu'un ouvrage qui au départ devait coûter 1 milliards de francs Cfa à l'Etat a fini par revenir à près de 60 milliards en fin de compte. Une grande différence entre ces deux sommes.



1.Posté par naza le 23/01/2013 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La SENELEC s'est engagée dans la dynamique d'escroquer les senegalais. La SENELEC a adressé à titre d'information à quelques habitants de Grand-Yoff par rapport à l'installation de nouveaux compteurs prépaiement.( WOYOFAL) Nous sommes surpris de voir que ce qui se passe sur le terrain est totalement différent du contenu de leur document distribué à titre d'information. Par conséquent le ( WOYOFAL) doit faire l'objet d'une demande par le client. Mais il n'est pas normal de l'imposer aux gens.
De plus ce type d'installation n’a rien n’a voir avec le WOYOFAL.
C rien que de la délinquance économique.
Nous demandons aux associations des défenseurs des consommateurs de venir constater les délinquances de la SENELEC à Grand-Yoff en allant vers les HLM Patte d'oie. Comprenons que l'actuel DG cherche à écouler l'stock de sa propre société qui d'ailleurs vend les compteurs à la SENELEC. La population de Grand-Yoff très touchée par le comportement de la SENELEC se prépare pour un riposte vigoureusement. Nous avons opté de chasser le président WADE pour nous débarrasser des souffrances. Par conséquent nous ne comprenons pas le fait que MACKI installe un délinquant à la tête de cette maudite SENELEC pour augmenter nos souffrances. Nos cartes électeurs sont dans nos poches et nous attendons. Du fond du cœur nous lançons un appel à Maitre Masokhna KANE et à Momar NDAO Ascosen

2.Posté par naza le 23/01/2013 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La SENELEC s'est engagée dans la dynamique d'escroquer les senegalais. La SENELEC a adressé à titre d'information à quelques habitants de Grand-Yoff par rapport à l'installation de nouveaux compteurs prépaiement.( WOYOFAL) Nous sommes surpris de voir que ce qui se passe sur le terrain est totalement différent du contenu de leur document distribué à titre d'information. Par conséquent le ( WOYOFAL) doit faire l'objet d'une demande par le client. Mais il n'est pas normal de l'imposer aux gens.
De plus ce type d'installation n’a rien n’a voir avec le WOYOFAL.
C rien que de la délinquance économique.
Nous demandons aux associations des défenseurs des consommateurs de venir constater les délinquances de la SENELEC à Grand-Yoff en allant vers les HLM Patte d'oie. Comprenons que l'actuel DG cherche à écouler l'stock de sa propre société qui d'ailleurs vend les compteurs à la SENELEC. La population de Grand-Yoff très touchée par le comportement de la SENELEC se prépare pour un riposte vigoureusement. Nous avons opté de chasser le président WADE pour nous débarrasser des souffrances. Par conséquent nous ne comprenons pas le fait que MACKI installe un délinquant à la tête de cette maudite SENELEC pour augmenter nos souffrances. Nos cartes électeurs sont dans nos poches et nous attendons. Du fond du cœur nous lançons un appel à Maitre Masokhna KANE et à Momar NDAO Ascosen

3.Posté par moral le 23/01/2013 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour une vente aux enchères du Monument de la Renaissance
Évaluer le texte
Déjà en 2005, j’avais averti à qui voulait l'entendre, à travers une contribution dans Walfadjri n°4042, en anticipant en ces termes: "(…) Le Sénégal qui figure dans le cercle des pays les plus pauvres au monde, se glorifie de vouloir construire dans un délai d'un an, la plus grande statue au monde, "Le Monument de la renaissance africaine".(…)


Le citoyen que je suis, anticipe sur la sensibilité connue des questions religieuses. Les guides religieux, quant à eux, ne devraient pas attendre l'inauguration pour opposer leur veto et évoquer les mêmes raisons qui avaient poussé le Mollah Mohammed Omar, commandeur des croyants d'Afghanistan, à détruire la plus grandes statue Bouddha, haute elle aussi d'une cinquantaine de mètres. A ce moment là l'encre coulera à flots. A bon entendeur…"


Ces phrases datent donc de 2005 et le débat n’a eu véritablement lieu qu’en 2010.


Dès l'annonce de son inauguration, exactement comme prévu, le Sénégal était entré en ébullition. Dans les pages "Contributions" et "Opinions" de nos différents quotidiens, défilaient inlassablement des articles soutenus, pour magnifier ou pour pourfendre la statue appelée à résister 1200 ans. Les radios et les télévisions avaient pris le relais en faisant entrer en scène les imams, le clergé, les intellectuels de tout bord.


Ce vacarme avait sans doute réveillé les hommes politiques d’un sommeil de cinq ans. Mais hélas, le colosse était bien au-dessus de leur parole.


Maintenant que le monument est bien debout avec son "charme" provocateur, les populations irritées et impuissantes devant le plus grand symbole de contre-valeurs de leur culture notamment la nudité, ruminent sans cesse et sans espoir leur mal.


Je reviens sept ans après, sur cette affaire pour dire qu’il existe bien une solution qui se départit des lamentations inutiles et stériles : la vente aux enchères. Oui, Momar El khadafi, le défunt président Libyen avait proposé de racheter le Monument si les sénégalais n’en voulait pas. D’autres peuples qui sont prêts à venir chez nous pour visiter et contempler cette œuvre peuvent se payer le luxe de l’acquérir contrairement aux sénégalais qui ont un sentiment quasi général de rejet.


Le transfert est bien possible car le Monument de la Liberté a été construit en France et offert aux Etats Unis tandis que le nôtre a été entièrement construit en Corée du Nord et transféré chez nous contre la volonté populaire.


Ainsi le pays retrouverait une bouffée d’air en termes de milliards pour faire faces aux multiples priorités particulièrement le chômage des jeunes et la pauvreté en général.


Le socle qui regroupe un certain nombre d’infrastructures pourrait être conservé. Un baobab ou un autre symbole prendrait la place de nos trois colosses.


Cheikh Bamba Dioum


bambadioum@yahoo.fr


TEL. 773529287

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image