leral.net | S'informer en temps réel

Enseignement supérieur : Aliou Sow brûle la loi cadre

Le leader du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD) Liggeey, Aliou Sow, a exprimé hier son rejet de la Loi cadre qui fait l’objet d’un bras de fer entre le Saes et le ministre de l’Enseignement supérieur.
Dans une salle pleine à craquer, le Dr. Aliou Sow était plus reconnaissable dans sa casquette d’universitaire que d’homme politique.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Mars 2015 à 14:30 | | 5 commentaire(s)|

Enseignement supérieur : Aliou Sow brûle la loi cadre
"On se lève pour préserver notre dignité." Cette dignité dont il s’agit bien entendu est celle de l’enseignant du supérieur. Pour l’ex-ministre de la Jeunesse, le contentieux qui oppose le Saes au gouvernement est la conséquence de ce qu’il appelle "l’intrusion maléfique de l’homme politique à l’université".

Mais l’exercice auquel le ministre de l’Enseignement supérieur s’emploie pour l’application de la Loi cadre, "est un combat qui ne va pas prospérer", prévient-il. "Aucune loi ne va échapper à notre vigilance intellectuelle et politique", a-t-il ajouté tout en précisant que le combat contre la Loi cadre n’a rien de politique.

Raison pour laquelle, aux yeux de Dr. Sow, cette loi constitue, sans aucun doute, une menace contre les principes d’autonomie, de liberté qui doivent être le socle de l’université. C’est pourquoi il pense que les enseignants, les étudiants et le Saes doivent refuser une "Loi que des hommes et des femmes dont les enfants ne sont même pas à l’université cherchent à imposer".

Néanmoins, le président du MPD liggeey invite les deux parties au dialogue. "Il faudra reprendre la Loi pour préparer des amendements qui permettront de prendre en compte les préoccupations des enseignants", a-t-il suggéré.
Pour le Coordonnateur du Saes de Dakar, Yankoba Seydi, la finalité de la Loi cadre est la "privatisation de l’Enseignement supérieur". "Le gouvernement veut privatiser l’Enseignement supérieur mais n’a pas le courage de le dire. C’est pourquoi il use des voies de contournement", a-t-il expliqué.

S’adressant aux étudiants venus aborder la question des conséquences de cette Loi sur leur avenir, M. Seydi leur a demandé de réfléchir sur leur cadre de vie au moment où on parle de Loi cadre. "La Loi cadre devrait permettre d’avoir un bon cadre à l’université. Mais malheureusement, cette loi vous décadre et son application vous empêchera de devenir des cadres dans ce pays", a-t-il ironisé.

EnQuête






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image