leral.net | S'informer en temps réel

Enterrement de Serigne Modou Ablaye Fall Ndar au cimetière fermé: « C’est une offense inédite… », selon le khalife


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Juillet 2017 à 11:32 | | 0 commentaire(s)|

Enterrement de Serigne Modou Ablaye Fall Ndar au cimetière fermé: « C’est une offense inédite… », selon le khalife
Décédé avant-hier, Serigne Modou Abdoulaye Fall ndar, troisième fils du khalife général de la communauté Baye Fall, Serigne Cheikh Dieumbe Fall, est inhumé au cimetière fermé de Touba, clos depuis trois ans maintenant. Une attitude perçue, par la communauté mouride, comme une transgression de la consigne expresse du khalife général des Mourides. Ce dernier a intimé l’ordre aux talibés d’enterrer désormais leurs morts au nouveau cimetière de Bakhiya, ouvert depuis le 1er janvier 2014.

Sur ordre du patriarche de Gouye Mbind, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké est monté au créneau, hier, pour s’en offusquer. « Je parle sur l’ordre du khalife général des Mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Le rappel à Dieu de l’illustre disparu, est un évènement malheureux. Mais il a été constaté qu’il a été inhumé à l’ancien cimetière. La famille du défunt en a décidé ainsi à l’insu des autorités religieuses de Touba et sans ordre du khalife, bravant ainsi une interdiction. C’est fait exprès par les membres de la famille du défunt. C’est une offense inédite, a-t-il déclaré sur un ton ferme.

Pour sa part, le camp du khalife général de Baye Fall, Serigne Cheikh Dieumbe Fall, n’a pas encore réagi à cette sortie. Comme il est de tradition chez la communauté mouride, il n’est pas exclu qu’une délégation soit envoyée auprès du khalife de mourides, pour présenter des excuses.

Situé à l’est de Touba, à 4 km de la Grande mosquée, sur une superficie de de 45 ha, le nouveau cimetière est implanté près de la route de Dahra. C’est sur décision du khalife général des Mourides qu’il a été baptisé Bakhiya (en Arabe saoudite) où reposent les compagnons du prophète de l’Islam, Mouhamed (Psl). Selon des dignitaires mourides, c’est en 1986 que le troisième khalife des Mourides, Serigne Abdou Lahad Mbacké, a loti cet espace pour les besoins d’un cimetière.



Walfquotidien








Hebergeur d'image