leral.net | S'informer en temps réel

Environnement : Un projet de 17 milliards de F CFA pour la gestion des déchets solides.

Rédigé le Samedi 7 Septembre 2013 à 08:39 | | 2 commentaire(s)


Environnement : Un projet de 17 milliards de F CFA pour la gestion des déchets solides.
L’Etat du Sénégal en partenariat avec la Banque islamique de développement a mis en place un fonds de 17 milliards de F CFA pour la gestion des déchets solides dans les villes. La phase I du projet a ciblé des villes test comme Dakar, Tivaouane, Touba et Kaolack en mettant à la disposition des autorités municipales, tout le matériel et les moyens nécessaires pour le traitement de ces déchets. Il s’agit principalement des bouteilles et des sachets plastiques qui ne sont pas biodégradables. Les activités de protection de l’environnement contre ces déchets solides va passer par la collecte, l’après collecte jusqu’à l’élimination totale. Il est prévu de construire dans le cadre du projet trois centres d’enfouissement, trois centres de tri et quatre-vingt-dix points de de collectes dans ces villes.



1.Posté par Ciré Balley DIALLO . Président Antenne Régionale S.O.S. Consommateurs ,THIES le 08/09/2013 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il s'agira pour les autorités municipales ciblées d'en faire une gestion transparente , réfléchie,en impliquant les populations , les jeunes en particulier ,sans coloration politique ,pour ce qui s'agit de la collecte et du tri .Il faut aussi penser au recyclage de certains déchets solides .Dans la mesure ou que ces déchets constituent une menace pour notre santé et notre environnement,un centre d'enfouissement n'est pas toujours une solution appropriée .Il est aussi nécessaire de mener une campagne pour lutter contre la fabrique de ces emballages ( sachets plastiques en particulier) et se conformer aux normes internationales nouvelles en matière d'emballage , exiger des industriels une nouvelle forme de fabrique de ces produits.Aussi , il faudrait que les consommateurs soient informés des conséquences pour notre santé dans l'utilisation des emballages en plastique en y mettant des aliments chauds ou que l'on consomme directement . A THIÈS,.Les Associations de consommateurs veilleront à la bonne gestion des ces projets .

2.Posté par ONG : Green International Development le 10/09/2013 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Afrique subsaharienne, l’accès à l’assainissement de l’environnement immédiat constitue un sérieux problème de développement et de santé publique. Malgré les efforts consentis sur le continent au cours des deux dernières décennies, la proportion des personnes ayant accès à ce service reste insignifiante : 11% selon la banque mondiale en 2013.
l’élimination des déchets solides ou la gestion des polluants organiques restent de plus en plus préoccupantes et persistante.
Tout cet ensemble de pollueurs n’ont jamais pris soin de se soucier d’une approche notable de l’élimination, aux contraintes aggravantes des problèmes qui favorisent la déliquescence des sites de proximité.
Les maladies endémiques comme le paludisme, le choléra, l’amibiase et les chigeloses constituent le triste ensemble de facteurs d’accompagnement de l’environnement en dégradation perpétuelle.
C’est au vu de cette situation que l’ONG : Green International Development (GID) trouve la nécessité de la réalisation d'un tel projet.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL