leral.net | S'informer en temps réel

Envoi de 2 100 soldats en Arabie Saoudite : Le maintien de 3 300 jeunes soldats en vue pour combler le gap

La décision du président de la République d’envoyer 2 100 soldats en Arabie Saoudite est une occasion pour l’Etat-major de l’Armée de maintenir les 3 300 jeunes soldats qui doivent être libérés en 2015, s’il y a un problème d’effectif. Cette décision sera une aubaine pour ces jeunes soldats qui veulent faire carrière dans l’armée.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Mai 2015 à 11:33 | | 9 commentaire(s)|

Envoi de 2 100 soldats en Arabie Saoudite : Le maintien de 3 300 jeunes soldats en vue pour combler le gap
L’envoi des soldats sénégalais en Arabie Saoudite est une aubaine pour les jeunes soldats. Même si l’opinion s’interroge sur l’opportunité d’envoyer des soldats sénégalais, les réservistes de l’armée sénégalaise ne le voient pas ainsi. Cette participation à l’opération serait une chance pour les 3 300 jeunes soldats qui doivent être libérés en 2015. L’autorité militaire peut décider de les maintenir dans les rangs pour pallier un probable déficit en troupes comme ce fut le cas en 1998 pendant l’opération Gabou (Guinée-Bissau) pour laquelle le Président Abdou Diouf avait mobilisé 2 500 soldats. La grande muette était dans l’obligation de prolonger la durée du service légal des recrues de 1996. Ceux de 1997 et des deux premiers contingents fraîchement sortis du 12ème bataillon de Bango ont été engagés à Bissau et en Casamance. Par craintes de les laisser dans les rues, Abdoulaye Wade avait validé un plan de recrutement de ces quelques 3 000 jeunes soldats. Ces soldats sont les plus aguerris de l’armée, surtout ceux qui sont en Casamance.






Hebergeur d'image