leral.net | S'informer en temps réel

Envoi de troupes sénégalaises en Arabie saoudite : Le RDS salue cette posture "courageuse" du chef de l’Etat, aux antipodes de la marche "Je suis Charlie" !

Il y a neuf ans, le Jeudi 20 juillet 2006, huit jours après le début de l’agression israélienne contre le Liban, au cours d’un rassemblement populaire avec la Communauté libanaise, à l’Institution islamique et sociale de la rue Amadou Assane Ndoye à Dakar, le défunt secrétaire général du RDS et leader de JAMRA Abdou Latif Guèye, avait, en présence du leader de la Communauté chiite libanaise, Cheikh Moneim El Zein, rendu publique une Résolution pour condamner l’invasion israélienne et exhorter le Gouvernement du Sénégal d’accepter de renforcer le contingent de la Force d’Interposition des Nations Unies pour le Liban (Finul) en envoyant des troupes de notre Armée nationale, qui a toujours répondu « présente », aux missions de maintien de la paix à travers le monde.


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Mai 2015 à 17:23 | | 3 commentaire(s)|

Envoi de troupes sénégalaises en Arabie saoudite : Le RDS salue cette posture "courageuse" du chef de l’Etat, aux antipodes de la marche "Je suis Charlie" !
Le RDS, qui s’est toujours modestement attaché, contre vents et marées et en dépit de ses petits moyens, à rester cohérent dans ses principes et constant dans l’action, a été le SEUL parti sénégalais à avoir (dès la première heure, le 13 janvier 2015) condamné fermement la présence de TOUS les chefs d’Etats africains à la récente marche de soutien, à Paris, en faveur d’un blasphémateur professionnel du Prophète Mouhamed (psl), «Charlie Hebdo».

Aussi sommes aujourd’hui totalement à l’aise pour exprimer à haute et intelligible voix notre totale adhésion à l’envoi de troupes sénégalaises au Moyen-Orient, à la demande du Royaume saoudien, pour, entre autres missions, sécuriser les Lieux Saints de l’Islam, dont la Sainte Mosquée de Médinatoul Mounawara, où repose le Prophète Seydouna Mouhamed (psl) – que d’incorrigibles caricaturistes iconoclastes se plaisaient à faire un odieux fonds de commerce !

Le RDS ne peut pas avoir naguère exprimé sa désapprobation de la participation du chef de l’Etat M. Macky Sall à cette marche d’«indignation» en faveur de «Charlie Hebdo» et ne pas saluer sa nouvelle posture, es qualité d’un chef d’une Nation forte de ses 95% de musulmans, répondant à l’appel du noble devoir de défense des Lieux Saints de l’Islam ! Par souci de cohérence, le RDS se refuse de se laisser entrainer dans cette indignation sélective !

La poignante prise d’otage, sur les Lieux Saint de l’Islam, le 20 novembre 1979, juste trois semaines après le Pèlerinage, et qui avait pour théâtre la Grande Mosquée Al-Masjid al-Haram de la Mecque, est encore fraiche dans les mémoires ! Un coup de force que personne n’avait prévu et qui avait ébranlé le monde musulman. C’était à l’actif de 200 fondamentalistes, lourdement armés, qui avaient pris d’assaut les Lieux Saints, en tenant en respect de nombreux pèlerins, face à des forces de sécurité saoudiennes ébahies, désarmées et prises au dépourvu, le port d’arme étant prohibé sur ces lieux saints et l’effusion de sang considérée comme un sacrilège dans la ville sainte de la Mecque.

Les insurgés, dirigés par un caporal intégriste à la retraite, Juhaiman ibn Saif, reprochaient à la dynastie des Al Saoud d’être des «corrompus» et de mener une «politique d’ouverture envers l’occident». Il a fallu qu’une dérogation spéciale des Oulémas saoudiens, statuant en urgence, libérât le gouvernement de ce dilemme, pour que les forces de sécurité saoudiennes furent autorisées, deux jours plus tard, à sonner la charge qui devait, avec l’appui des hommes du capitaine Paul Barril du Gign français, libérer les Lieux Saints de la mainmise terroriste.

Non sans avoir perdu dans la bataille 127 soldats de la Garde nationale saoudienne. Et l’on a encore souvenance, lors de l’épilogue de cette tragédie, de la virulente intervention radiodiffusée du Mollah iranien, Ayatollah Khomeiny, accusant les Etats-Unis d’être à l’origine de cette prise d’otage. Cette «fatwa» du leader de la Révolution iranienne se répandit rapidement dans toute la région du Golfe Persique, jusqu’à Islamabad (Pakistan), où une foule en colère prit prendre d’assaut l’ambassade américaine, la saccageant et la brûlant complétement, le 2 décembre 1979 !

Les vicissitudes de l’histoire devant bien servir à «inspirer» le présent, le Sénégal, membre à part entière de la Oumma islamique, à l’instar du Koweit (que notre pays avait contribué à libérer en 1991 de l’invasion saddamiste), de la Jordanie, des Emirat Arabes Unis, du Qatar, du Soudan, de l’Egypte et du Maroc, a décidé de répondre favorablement à la demande de l’Arabie Saoudite, en envoyant 2100 hommes, participer à une mission de sécurisation territoriale, suite à l’insurrection de rebelles «Houtis», dont personne ne peut préjuger de l’épilogue de leur bras de fer, armé, avec le gouvernement légitime du Yémen. A quelques encablures justement des frontières de l’Arabie saoudite, dont les Lieux Saints sont censés être le «patrimoine» de tous les musulmans !

Le RDS considère par ailleurs que le même engagement fraternel du Sénégal devrait être de mise aux cotés de la coalition tchado-camerouno-nigérienne, pour mettre un terme aux exactions du sanguinaire Abubakar Shekau de Boko Haram, dont la secte islamo-fanatique semble avoir lâchement jeté son dévolu sur les populations civiles.

Il s’y ajoute que cette décision du Président Macky Sall gagnerait également en cohérence et en crédibilité si une attention bienveillante était parallèlement portée sur la situation des familles des 92 défunts «Jambars», dont le «Collectif» court toujours derrière les indemnités onusiennes, et dont les coordonnateurs (Fallou Niang et Maguette Sall) ont eu à interpeller le Sg du RDS sur le sort dramatique des veuves et orphelins de ces braves soldats sénégalais morts sur le champ d’honneur en 1991.

Enfin, le RDS exprime le vœu de voir tous les lieux de culte du Sénégal consacrer des journées spéciales de prières, afin que le Tout-Puissant accompagne nos braves «Jambars» ; qu’Il leur apporte toute Son Assistance, pour qu’ils puissent s’acquitter dignement et pleinement de leur noble mission, et nous revenir, en effectifs complets, avec l’esprit du devoir bien accompli.

Le 08 Mai 2015
Pour le Bureau politique du RDS
Le Secrétaire général national
Mame Mactar Guèye
rdsfulla@yahoo.fr






Hebergeur d'image