leral.net | S'informer en temps réel

Equipe nationale : 2008, l’année noire

Le calendrier international 2008 a été bouclé mardi et mercredi dernier sans le Sénégal, plus préoccupé à panser les blessures de son élimination de la course pour la Can et le Mondial 2010 qu’à livrer un match. Il avait le projet de jouer contre Oman le 19 novembre, mais, faute d’accord financier, la rencontre a été annulée. La nouvelle a été accueillie avec soulagement par une bonne partie des observateurs du football, qui jugeaient le match, à proximité de l’élimination, sans intérêt et plein de risques.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Novembre 2008 à 14:09 | | 0 commentaire(s)|

Equipe nationale : 2008, l’année noire
La prochaine rentrée internationale, c’est pour le 11 février 2009. Les ‘Lions’ devraient être sur la brèche - c’est le vœu des responsables du football - pour préparer les éliminatoires de la Can-2012 et, surtout, pour oublier 2008 et ses turbulences. Ses nombreuses turbulences.

Pourtant, l’année avait commencé sur une bonne note avec deux victoires en autant de matches amicaux (3-1 contre la Namibie à Dakar et 2-1 contre le Bénin à Ouagadougou). C’était sur la route de Ghana-2008, un rendez-vous que les ‘Lions’, avec leurs supporters, avaient engagé avec optimisme.

Le réveil s’avéra brutal. Au Ghana, le Sénégal sera éliminé au premier tour sans avoir gagné un seul match. En trois sorties dans le groupe D, les ‘Lions’ ont enregistré deux nuls (2-2 contre la Tunisie et 1-1 contre l’Afrique du sud) et une défaite (3-1 contre l’Angola). Au détour de cet échec, le football national connut une crise sans précédent avec, notamment, la dissolution de la fédération sénégalaise et la mise en place du Comité de normalisation (Cnf).

Une autre équipe, d’autres ambitions. Nouvellement portés à la tête d’une discipline en lambeaux, les nouveaux patrons du football sénégalais ont pour mission de restaurer l’espoir : faire redémarrer les compétitions nationales, procéder au toilettage des textes en vue de la réforme, unifier le football et, entre autres, préparer le retour à une fédération démocratiquement élue. Le tout devait être abordé en même temps que les éliminatoires de la Can et du Mondial 2010 : six matches entre juin et septembre.

Après une victoire, courte (1-0), mais de haute portée, contre l’Algérie à Dakar, le Sénégal ralentit sa course en concédant deux nuls successives (Gambie : 0-0 et Liberia : 2-2). Il se relèvera avec une victoire (3-1) contre le Liberia, au match retour à Dakar, mais ne réussira pas à maintenir le rythme contre l’Algérie à Blida. Les ‘Lions’ s’inclinent pour la première fois dans les éliminatoires après avoir fait match nul vierge contre la Libye en préparation du match contre les ‘Fennecs’. Le dernier match contre la Gambie qu’il fallait gagner à Dakar pour espérer passer le cap du deuxième tour des éliminatoires se soldera par un nul (1-1), qui expédie Lamine Ndiaye et ses hommes en enfer.

Après l’échec du Ghana, c’était le deuxième bide pour le Sénégal dans une même année. Les conséquences sont énormes : premier ratage d’une Can depuis 2000, absence du prochain Mondial et aucune compétition officielle dans l’agenda jusqu’en 2010 pour les éliminatoires de la Can-2010.

Au total en 2008, les ‘Lions’ auront disputé 12 matches. Ils ont enregistré 4 victoires, 6 nuls et 2 défaites pour 18 buts marqués et 15 encaissés. Maigre bilan.

Mamanding Nicolas SONKO






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image