leral.net | S'informer en temps réel

Equipe nationale de football : qui en veut à Amara Traoré ?

Cherche-t-on à déstabiliser le sélectionneur national ? On est tenté de le croire au vu des informations, ou intoxications, distillés chaque jour dans la presse locale concernant les dessous du nouveau contrat d’Amara Traoré. Pour revenir aux faits, Amara Traoré, qui a brillamment qualifié les «Lions » à la Can 2012 (21 janvier au 12 février en Guinée Equatoriale et au Gabon), et dont le contrat expire en ce mois de décembre, a sollicité une revalorisation à 100% de ses émoluments qui s’élèvent présentement à 6 millions F Cfa. La Fédération sénégalaise de football, à travers l’Etat qui est le principal bailleur de fonds, ne lui aurait proposé qu’un nouveau salaire de 10 millions F Cfa en plus de ses avantages (logement, ligne téléphonique, véhicule…) Hier, le journal L’Observateur nous apprenait qu’en plus des 12 millions F Cfa mensuels demandé par le sélectionneur national, Amara Traoré aurait exigé une prime à la signature s’élevant à 60 millions F Cfa. Une information qu’a vigoureusement démentie le sélectionneur national qui ne s’est pas empêché de dénoncer des gens tapis dans l’ombre et qui chercheraient à déstabiliser l’équipe nationale à travers sa personne. De qui parle Amara Traoré ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Décembre 2011 à 02:09 | | 3 commentaire(s)|

Equipe nationale de football : qui en veut à Amara Traoré ?
Les nouvelles exigences salariales d’Amara Traoré, qui voudrait voir son salaire mensuel s’élever à 12 millions F Cfa, ont été mal perçues en haut lieu. De sources sûres, l’Etat et le ministère des Finances n’ont pas compris les requêtes du sélectionneur national même si les autorités lui reconnaissent du mérite et le droit à une augmentation. Mais, l’ancien coach de la Linguère de Saint-Louis, qui s’estime dans son bon droit pour avoir mené une campagne qualificative à la Can 2012 sans autre pareille, voudrait être reconnu à sa juste valeur. A ses proches, Amara a toujours répété qu’il ne comprenait pas que l’Etat sénégalais lui refuse ce qu’il avait accordé aux «sorciers blancs». Le bras de fer engagé entre son avocat et la Fédération sénégalaise de football aurait agacé des fédéraux qui estiment que le sélectionneur national fait preuve de trop de gourmandise. Si certains estiment qu’Amara Traoré est dans son bon droit, d’autres feraient tout pour le mettre en mal avec l’opinion publique afin de le présenter comme un sélectionneur cupide. D’oû certaines informations parues dans la presse et qui laissent entendre que le sélectionneur national exigerait des sommes faramineuses ?
Le succès d’Amara Traoré ne fait pas que des heureux. Dans ce milieu du football local oû les coups bas sont fréquents, il existe certaines personnes pour croire que l’ancien coach de Linguère devrait se suffire de ce qu’il perçoit actuellement. On lui reprocherait aussi de trop se tirer la couverture alors que le succès de l’équipe nationale masque beaucoup de failles dans le jeu. D’après cet agent du ministère des Sports, «Amara devrait attendre de faire un bon résultat à la Can pour revoir ses exigences à la hausse.» Qu’en est-il alors de son contrat qui expire en décembre et qui devrait être renouvelé ? D’aucuns pensent qu’Amara Traoré a droit une nette revalorisation salariale sans pour autant exiger la lune. Autre question : doit-on refuser à Amara ce qu’on a permis à Bruno Metsu, Henri Kasperczak ou Guy Stephan ? Les avis sont divisés sur la question mais une chose est sûre : des manœuvres souterraines sont orchestrées pour faire reculer le sélectionneur national. A qui profitera le crime ?

xamle.net



1.Posté par Beugfalou le 14/12/2011 09:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bah oui amara a parfaitement raison je ne comprends pas nos dirigeants sénégalais et cette faiblesse qu'ils ont envers les occidentaux ,Amara a rempli son contrat même j'avoue que le jeu n est pas tout ce que l'on attendait mais y en a un qui a fait pire Guy Stefan non seulement il à fait reculer l'équipe à une place anormale et il a été bien payé et quand t'il s'agit d'un enfant du pays on dit non qu'est ce qui de passe la y'a un problème on ne demande pas aussi de lui donner la lune mais ce qu'il mérite wassalam

2.Posté par soda marième le 15/12/2011 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je soutiens amara traoré il faut le payer
nos dirigeants et leurs enfants jouent avec notre argent
fatkha

3.Posté par fandefoot le 15/12/2011 22:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que Amara arrête et tous ceux qui le voient en victime. Je fais partie de ceux qui le défendaient sur les forums lorsque beaucoup critiquer sa méthode. Il savait sa valeur avant de prendre l'équipe nationale et il s'était accordait avec la FSF et l'Etat sur un salaire. Ceci étant, il n'y a nul part où l'on voit une augmentation de 100% de salaire et une prime de signature six fois son salaire alors qu'il n'a pas encore fait quelque chose que les autres n'ont pas fais. Certes le Sénégal est restait invaincu sur les éliminatoires mais on pouvait l'être et ne pas se qualifier. L'objectif était la qualification et puis c'est tout, après on se fixe des objectifs. Arrêtons de prendre les sénégalais en otage pour un semblant de patriotisme. Il atout ce que les précédents sélectionneur avaient (maison, véhicule.....) et on lui a payait ce qu'il avait demandé. Soyons objectifs dans ce que nous disons car Amara a était aussi privilégiait (car on lui permet de revaloriser son salaire tout juste avant la CAN, ce qui le met à l'abri d'un limogeage après cet évènement).

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image