leral.net | S'informer en temps réel

Eric Gerets proche du limogeage !

Battue par le Mozambique hier dans la course à la qualification pour la prochaine CAN, la sélection marocaine est en pleine crise. Et Eric Gerets est plus que jamais menacé.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Septembre 2012 à 10:26 | | 0 commentaire(s)|

Eric Gerets proche du limogeage !
Mozambique 2, Maroc 0. Voilà l’une des surprises du 3e tour qualificatif aller de la Coupe d’Afrique des Nations 2013. Une surprise qui s’apparente à une énorme gifle pour Eric Gerets, sélectionneur du Maroc, dont la cote est au plus bas. En effet, les Lions de l’Atlas n’ont gagné qu’un match sur six depuis janvier. Et les supporters marocains peinent à digérer la déception de la dernière CAN, durant laquelle le Maroc s’était piteusement fait éliminer dès le premier tour.

Aujourd’hui, Éric Gerets est clairement menacé et risque le limogeage. L’ancien international marocain Walid Regragui a donné son sentiment dans les colonnes de L’Équipe. « Je me suis mouillé pour lui après la CAN, car c’est un très bon entraîneur. J’ai été le premier à le défendre, mais là... Connaissant le peuple marocain, ça va être dur pour lui de rester. Cette défaite est peut-être l’une des pires de notre histoire, alors qu’on n’a jamais eu un tel groupe avec des Assaidi, Boussoufa, El-Arabi, Belhanda, Taarabt, El-Hamdaoui... » L’impact de cette défaite est énorme, à tel point que le technicien belge pourrait plier bagages avant même le match retour, prévu le 12 octobre prochain.

Jalal Bouzrara, journaliste vedette de Medi1, témoigne également du manque de soutien populaire autour de Gerets. « La colère est vraiment grande, C’est peut-être la défaite de trop. Aujourd’hui, tous les journaux, les télés et les radios tirent à boulets rouges sur lui. Ça devient vraiment intenable. » Véritable idole sur la Canebière, le Lion de Rekem est loin d’avoir fait la même impression au Maroc, où ses tâtonnements tactiques sont critiqués. Déjà en danger après la dernière CAN, Gerets pourra-t-il résister à cette nouvelle contre-performance ?

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image