leral.net | S'informer en temps réel

Errah Monsieur le Président ! (Par Albert Faye)


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Janvier 2015 à 13:32 | | 0 commentaire(s)|

Errah  Monsieur le Président ! (Par Albert Faye)
C’est la deuxième fois que nous envoyons à un Chef d’Etat ce petit mot de remerciement en langue sérère ndut ; quand le bitumage de la route de Thiès-Mont Rolland-Notto G Diama fut réalisé en 2009 sous le gouvernement du Président Abdoulaye Wade, nous avions sauté de joie en criant ERRAH ! Monsieur le Président, malgré le silence des autorités locales de l’époque. Cette fois –ci, ce sont les populations de Pallo, de la Commune de Mont Rolland, qui veulent partager leur joie immense et leur gratitude en l’endroit du Président Macky Sall.

Monsieur le Président, Errah !

Pour qui connaît cette zone enclavée au décor de mine abandonnée, c’est d’une situation très pénible que nous venons de sortir. Il y a peu, Dakar avait connu une quinzaine de jours de pénurie d’eau et l’on se souvient toujours de l’ambiance apocalyptique de la Capitale ! Quelle mobilisation ! Et l’on s’était plaint, et l’on avait maudit et voué aux gémonies tous ceux qui de prés ou de loin avaient partagé une parcelle de responsabilité dans cette tragédie ! Et la République trembla !

Quant à nous autres de la brousse des profondeurs, notre calvaire date de septembre 2009 ! Cinq ans de pénurie d’eau du fait d’une panne de forage ! Cinq ans de corvée autour des puits traditionnels vite taris parce que trop sollicités et par les hommes et par le bétail. Les plus chanceux de nos villageois, propriétaires de charrette, s’approvisionnaient six kilomètres plus loin à Lamlam ou à Pambal. Nous n’avions pas fomenté de marches- émeutes, nous n’avions pas envahi les radios pour nous faire entendre ; notre modeste plume, « la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche », s’est seulement mise en branle pour alerter Autorités et bonnes volontés ou partenaires au développement. Cinq ans de persévérance dans la souffrance et dans la frustration silencieuse surtout quand des millions nous passaient sous le nez, dégainés çà et là pour des futilités et frivolités mondaines…Dans ce contexte de traque de biens mal acquis, on est ahuri devant les sommes colossales attribuées à tort ou à raison à ces Sénégalais multimillionnaires ou milliardaires!

Allez expliquer à ce broussard sérère ce que représente un million de francs ! Quant au milliard…
Que de réalisations possibles pour ces millions de citoyens tenaillés par la soif et la faim, privés du minimum vital ! Ceux-là qui se considèrent à juste titre comme des citoyens de seconde zone, ceux de la périphérie qui n’intéressent que comme sujet de statistique, de reportage pour appâter certains bailleurs de fonds qui semblent toujours se complaire dans la condescendance.

Vous comprenez alors ce cri de joie pour avoir été entendus et par Dieu et par les Autorités de l’Etat sans oublier ces bonnes volontés… Et l’eau de couler dans nos gorges si longtemps assoiffées ! Et l’espoir de renaître chez les jeunes pour la reprise du maraîchage, surtout en cet hivernage catastrophique! Fin de corvée nocturne pour les femmes autour des puits, le sourire revenu chez les bergers au bétail famélique. Nous sommes conscients que nous ne représentons pas grand-chose sur le plan électoral et que des localités plus peuplées dans ce pays ont des urgences plus évidentes…Dire merci devant une bonne action, quoi de plus naturel chez nous ? Et pourtant ce culte de la gratitude se perd et doit être inculqué à nos enfants! Pas d’enjeu politique vraiment, sinon un signe du destin car beaucoup ont appris à l’école que Pallo abrite le seul gisement au monde de phosphate d’alumine ; que de milliards sortis de ses entrailles !

Errah donc à tous ceux-là qui ont pesé de leur poids pour la réalisation de ce forage ; du Ministre Pape Diouf en passant par le Ministre des Forces Armées, avec le soutien discret du nouvel Evêque de Thiès, notre gratitude émane du fond du cœur vers vous; que l’actuel Ministre de l’Hydraulique ainsi que ses services déconcentrés se retrouvent dans cet ERRAH. Nos partenaires allemands de Wasser fur Afrika, pour la partie finition, trouveront ultérieurement l’occasion d’être honorés en grande pompe par les populations de Pallo.

Pour vous Excellence, pour vous tous, nous danserons le mbilim au son du tamtam et de la flûte centenaire(le kiiss) ; les femmes rivaliseront de bataktak(danse sérère) et de mbaraa(chant), sous l’œil approbateur des Anciens à l’ombre du tamarinier séculaire.
A vous tous, ex imo corde, ERRAH !


Albert FAYE
Professeur IA/Thiès
Président ASUFOR de Pallo
alfaye59@yahoo.fr










Hebergeur d'image