leral.net | S'informer en temps réel

Escrime - Congrès électif de la Confédération africaine à Dakar, lundi : Mbagnick Ndiaye, candidat à la présidence

Après les championnats d’Afrique des nations en seniors au Maroc en avril dernier et des cadets et juniors tout récemment au Mali, la famille de l’escrime africaine se retrouve cette fois-ci au Sénégal, à Dakar, pour son congrès électif. Une énième rencontre dans notre capitale des responsables de cette discipline qui, cette fois-ci, vont choisir les hommes qui vont les diriger pendant quatre ans. Et ils seront nombreux les postulants à briguer les places en jeu.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Décembre 2008 à 03:48 | | 0 commentaire(s)|

A commencer par celle de président de la confédération qu’occupe depuis 1993 l’algérien Abderrhamane Lamari. Celui-ci, bien que candidat à sa propre succession, aura deux adversaires qui ne sont pas des moindres. Ce poste est en effet convoité par le Sénégalais Mbagnick Ndiaye, actuel secrétaire général et un Tunisien. Le Marocain qui s’était déclaré candidat, se serait finalement désisté au profit du Sénégalais. S’agissant du poste de trésorier général, le Sénégalais Omar Maïga qui l’occupe, aura comme adversaire un Sierra-léonais. Et les enjeux sont multiples au sein de cette confédération puisque les Sénégalais veulent faire leur entrée avec Farès Attyé, vice-président de la fédération sénégalaise d’escrime et Mme Cécile Faye, secrétaire permanente qui veulent faire leur entrée au comité exécutif de la CAE.

Idem pour les différentes commissions où nos compatriotes entendent faire valoir leur expertise avec notamment Pape Khassoum Touré, arbitre mondial, pour la commission d’arbitrage, Seydou Coly pour la commission technique et Almamy Guèye pour la commission propagande. La Confédération africaine d’escrime qui compte actuellement 23 pays membres, devrait donc aborder à Dakar un tournant décisif dans son fonctionnement.

C F KEITA Le Soleil






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image