leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie: Amadou Ba demandait à son frère de 16 ans de voler les chèques de son patron

Le sieur AMADOU BALDE n’est pas digne d’un tuteur. Cet homme né en 1984 vit avec son jeune frère de 16 ans à qui il sert de tuteur. Mais AMADOU BALDE n’a rien eu de mieux à faire que de demander au jeune garçon de voler les chèques appartenant à son patron. Par la suite, il a retiré les chèques pour fêter la naissance de son bébé à Tambacounda.


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Mars 2016 à 03:36 | | 0 commentaire(s)|

AMADOU BALDE habite au quartier huppé de Fann où il tient boutique. Originaire de la région de Tambacounda, il a sous sa responsabilité le tutorat de son jeune frère SOULEYMANE BA âgé de 16 ans et qui travaille comme domestique dans une maison du quartier. Attrait aujourd’hui à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour les délits d’escroquerie et d’abus de confiance, le jeune boutiquier a été reconnu coupable et condamné à un mois de prison ferme.
En effet il est sorti du résumé des faits que le boutiquier a influencé son jeune frère de voler le chéquier de son boss, d’y inscrire un montant, puis lui apporter le chèque à sa descente. C’est dans ces circonstances que le jeune adolescent exécutait les ordres de son frère. Il lui apporte un chèque sur lequel était inscrite une somme d’un million deux cent mille francs Cfa (1.200.000). Ainsi AMADOU BALDE qui devait aller célébrer le baptême de son enfant à Tambacounda est parti en voyage avec le chèque qu’il va par la suite retirer dans une banque de la capitale du Sénégal Oriental. Il prend les 700.000 et envoie les 500.000 francs qui restent à SOULEYMANE BA.
Ce coup passé, le jeune garçon qui apparemment commençait à prendre goût au petit jeu dans lequel l’a embarqué son frère, réitère son petit larcin. Il vole un autre chèque. Mais comme le grand frère était à Tambacounda pour les besoins du baptême de son bébé, petit Jules demande à un ami du quartier de l’aider à retirer son butin. Ils seront arrêtés au niveau de la banque. Interrogé, SOULEYMANE BA balance le nom de son grand frère qui sera par la suite arrêté lui aussi.
Présenté aux juges du tribunal des flagrants délits de Dakar, AMADOU BALDE a nié les faits pour lesquels il est poursuivi. «Mon frère est revenu à la maison avec un chèque d’une valeur d’un million deux cent mille francs Cfa (1.200.000) et m’a demandé d’aller le retirer pour lui puisqu’il n’avait pas de pièce d’identité. Je lui ai demandé d’où est ce qu’il avait trouvé ce chèque, il m’a rétorqué que c’est son patron qui le lui avait offert. J’ai insisté mais il n’a pas varié dans sa réponse. Je me suis donc dit qu’il disait la vérité», s’est tristement défendu le prévenu.
Mais pour la maitresse des poursuites, le sieur AMADOU BALDE se moque de la Cour. Pour elle, l’histoire narrée par le prévenu ne saurait tenir parce qu’il savait que son frère percevait un salaire de 60.000 francs. Donc s’il était un homme droit, il allait tout simplement vérifier au niveau du patron de son frère. Elle a par la suite demandé à ce que la loi soit appliquée. AMADOU BALDE a été condamné à un mois ferme.

SIDY DJIMBY NDAO (Jotay.net)






Hebergeur d'image