leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie: Le faux marabout Saliou Ndiaye faisait croire à ses clientes qu’il les soignait avec leurs bijoux en or

Saliou Ndiaye a été jugé, hier, devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ce faux marabout né en 1975 faisait croire à ses clientes qu’il les soignait avec leurs bijoux en or. Il a été condamné par le tribunal à 6 mois de prison dont un mois ferme.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Janvier 2017 à 12:48 | | 0 commentaire(s)|

Escroquerie: Le faux marabout Saliou Ndiaye faisait croire à ses clientes qu’il les soignait avec leurs bijoux en or
Tout a commencé le jour où Fatou Ndiaye, une émigrée sénégalaise expulsée d’Europe, est revenue au Sénégal. Dans la maison où elle habite, Fatou retrouve Saliou Ndiaye qui y est également locataire. Ainsi, au détour d'une discussion, Fatou explique sa mésaventure à son colocataire. Saliou lui fait croire qu’il est en mesure de régler son problème. Dans un premier temps, Fatou évoque sa religion pour rejeter la proposition de Saliou. Mais le temps passe et les choses se compliquent pour Fatou, qui décide finalement d’accepter l’offre de Ndiaye. Sachant que le poisson a mordu à l’hameçon, le faux marabout fait monter les enchères et fixe les règles du jeu. Il commence par faire croire à la dame, après lui avoir demandé 20.000 F Cfa pour le «listikhar» (voyance), qu’elle a été trahie par une personne qui lui est proche.

Confuse et abasourdie par la révélation du marabout, la dame décide de passer à la vitesse supérieure. Elle demande alors au sieur Ndiaye de l’aider à régler ça. C’est dans ces circonstances que le faux marabout demande à la dame Ndiaye de lui donner tout ce qu’elle possède comme bijoux en or. Il lui fait croire que c’est avec les bijoux en or qu’il allait préparer le bain mystique devant la libérer de tous ses problèmes et qu’il allait les lui remettre au bout de trois jours.

Comme hypnotisée, Fatou accepte et remet son coffret à bijoux d’une valeur de 3 millions au sieur Ndiaye. Sa grande sœur qui a assisté à la discussion décide d'en faire de même, remettant elle aussi ses bijoux en or à Saliou Ndiaye.

Après les avoir reçus, le faux marabout disparaît avec les bijoux en or qu’il va plus tard vendre à vil prix.

Interpellé hier à la barre du tribunal, Saliou Ndiaye a reconnu avoir reçu et vendu les bijoux en or des deux sœurs, mais, dit-il, c’était dans l’optique de leur rendre service. «Je voulais juste les aider à se libérer de leurs problèmes. Quand j’ai fait le « listikhar » j’ai trouvé leurs « rawanes » qui demandaient qu’elles soient lavées avec un bain mystique à base de leurs propres bijoux en or. Le problème, c’est qu’après, il fallait faire des sacrifices pour que les choses se règlent de manière définitive, c’est pour cela que j’ai vendu les bijoux», s’est défendu le faux marabout Saliou Ndiaye.

Après que le procureur, maître des poursuites, a demandé que la loi soit appliquée, l’avocat de la défense, sachant que les faits ne sauraient être contestés, s’est résigné à demander la clémence du tribunal pour son client qui est un père de famille mais aussi un délinquant primaire n'ayant jamais eu maille à partir avec la loi.

Finalement, le tribunal a condamné Saliou Ndiaye à 6 mois de prison dont un mois ferme. À signaler qu’auparavant, les parties civiles ont été intégralement remboursées par des proches de leur bourreau.

Source jotay.net








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image