leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie: Le prévenu pompe 14.5 millions dans le compte d’un client

Muni de vraies fausses cartes d’identité et bancaire, le nommé Ndiamé Diop a réussi à soutirer la somme de 14,5 millions de F CFA dans le compte d’un tiers logé au Crédit mutuel du Sénégal (CMS). Le quidam a été appréhendé au moment de faire un second retrait portant sur 5 millions de F CFA.


Rédigé par leral.net le Samedi 5 Septembre 2015 à 12:11 | | 4 commentaire(s)|

Escroquerie: Le prévenu pompe 14.5 millions dans le compte d’un client
Pour préserver toutes ses économies, le pêcheur Abdou Diop a cru bon d’ouvrir un compte au Crédit mutuel du Sénégal (CMS). Cette précaution ne lui a rien servi apparemment puisque la somme de 14, 5 millions a été pompée dans son compte, le 21 août passé. N’eût été le coup de fil de l’agent de crédit de l’agence CMS de Yakarakh Capa, un autre montant de 5 millions allait encore être puisé, six jours après. L’auteur du forfait est un certain Ndiamé Diop qui a réussi à se faire confectionner de vraies fausses cartes d’identité et bancaire.

Les deux cartes contiennent toutes les mentions de la référence de la victime sauf la photo. C’est pourquoi le premier retrait a réussi. Mais le 27 août dernier, lorsque Ndiamé s’est présenté à l’agence pour faire un second retrait, l’agent de crédit a eu le réflexe d’appeler le numéro de téléphone figurant sur la fiche d’adhésion. Son correspondant lui fit savoir qu’il se trouvait présentement à Rufisque. Du coup, il a compris que l’Abdou Diop qui s’apprêtait à faire le retrait est un faussaire. Sur ce, il a demandé à la guichetière d’annuler l’opération. Voyant que l’attente devenait longue, le faux Abdou Diop a réalisé qu’il était démasqué et a tenté de s’enfuir. Hélas, il a été appréhendé. Conduit à la gendarmerie de Hann, le mis en cause, marié à 2 épouses et père de 08 enfants a reconnu les faits. Toutefois, il s’est déchargé sur un certain Pape Dieng qui aurait confectionné les faux documents. Pour se dédouaner, il a déclaré être victime d’envoûtement de la part de ce Pape Dieng et son acolyte Vieux Baldé à qui il a versé les 14,5 millions retirés.

A l’en croire, ces derniers ont tout manigancé car il ne connait pas le plaignant et ignorait même qu’il avait un compte bien approvisionné. ‘’Je les ai rencontrés après la Korité. Ils m’avaient montré une valise remplie d’argent et avaient promis de le multiplier’’, a soutenu le mis en cause devant les gendarmes. Pour mieux faire croire à son innocence, il se dit lui-même victime de Pape Dieng et de son acolyte qui l’ont escroqué à hauteur de 27 millions F CFA. Lorsque les enquêteurs lui ont demandé s’il a porté plainte contre ses ‘’bourreaux’’, il a répondu par la négative arguant que ces derniers l’avaient menacé avec les ‘’djinns’’.

Ses dénégations n’ont pas convaincu les enquêteurs d’autant plus qu’au début des années 2000, il a arrêté pour escroquerie au visa. Placé sous mandat de dépôt pour escroquerie, tentative d’escroquerie et faux et usage de faux, Ndiamé Diop devait être jugé mercredi passé, mais son procès a été renvoyé à lundi prochain.

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image