leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie à Keur Massar : Le griot du maire écope d'un an d'emprisonnement

Quelle mouche a piqué Bassirou Thiam pour qu’il aille chanter à Keur Massar les louanges du Maire de ladite localité ? Ne disposant certainement pas d’argent, l'édile de la ville, Mbacké Diop, lui a fourgué un terrain « régularisé », acte à l’appui. Bassirou Thiam, septuagénaire, père de onze enfants, qui se dit polygame, illettré et communicateur traditionnel officiant dans un média de la place, écope d'un an d'emprisonnement avec sursis pour escroquerie.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Mai 2013 à 12:03 | | 0 commentaire(s)|

Escroquerie à Keur Massar : Le griot du maire écope d'un an d'emprisonnement
Cet acte disparaîtra du dossier, mais Bassirou aura signé un acte de vente en bonne et due forme lorsqu’il a vendu ledit terrain à son ami Ibrahima Niane, pour un montant de près de deux millions de francs Cfa. Niane et Thiam a confirmé l’authenticité de la cession de terrain et mis en confiance l’acheteur qui n’avait plus aucune raison de ne pas débourser. Mais lorsque Niane a entrepris d’édifier sa maison, il a été stoppé par le vrai propriétaire qui a fait valoir ses droits sur le site. Niane porte alors plainte pour escroquerie, selon La Tribune. Devant la menace d’emprisonnement, les parents de Thiam se mobilisent pour rembourser les deux millions. Le sieur Niane retire sa plainte et confirme à la barre son désistement. Mais au nom de l’action publique, le tribunal a condamné Thiam à un an d’emprisonnement assorti du sursis.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image