leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie au Cms : Trois dames poursuivies pour avoir accordé 115 millions de crédits à des Gie fictifs


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Mai 2016 à 10:06 | | 5 commentaire(s)|

Escroquerie au Cms : Trois dames poursuivies pour avoir accordé 115 millions de crédits à des Gie fictifs
Trois agents du Crédit mutuel du Sénégal (Cms) encourent une peine d'emprisonnement ferme d'un an. D'après EnQuête, on leur reproche d'avoir accordé des crédits d'une valeur de 115 millions de FCfa à des Groupements d'intérêt économique fictifs. Au cœur de cette affaire, un escroc connu des services de la justice, Dieynaba Sarr. Selon l'accusation, le modus operandi de la dame consiste à ouvrir un compte bancaire dans une institution financière. Une fois le compte créé, elle fait une demande de crédit au nom de Groupements d’intérêt économiques (Gie). Cette fois-ci, elle a bénéficié de la complicité de sa « sœur jumelle », Coumba Sarr, et des dames Nafissatou Kâ et Adama Mbaye. Elles ont réussi à obtenir un crédit de 115 millions de FCfa au niveau du Cms pour le compte de cinq Gie qui non seulement sont fictifs, mais il s’avère que les papiers versés pour la constitution des dossiers portent des signatures scannées du greffe et de la polie. Pour enfoncer le clou, les cartes grises des véhicules ayant servi de gage appartiennent à des personnes qui n’ont aucun lien avec les Gie.

Pour le parquetier, les sœurs Dieynaba Sarr et Coumba Sarr sont les principales instigatrices et méritent une peine de trois ans ferme assortie d’un mandat d’arrêt. Les dames Nafissatou Kâ et Adama Mbaye font aussi l’objet d’un mandat d’arrêt. Elles encourent une peine de deux ans ferme. Pour réparation, le Cms réclame la somme de 165 millions de FCfa, au titre de dommages et intérêts.






Hebergeur d'image