leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie au visa : Ecroué hier, le président de l’Omart sera jugé mardi


Rédigé par leral.net le Samedi 29 Août 2015 à 10:12 | | 4 commentaire(s)|

Mamadou Abdoulaye Guissé a passé, hier, sa première nuit en prison. Le président de l’Observatoire de la musique et des arts (Omart) et par ailleurs, leader du Mouvement pour le salut du Sénégal/Foula ak fayda a été finalement placé sous mandat dépôt pour escroquerie au visa. Le nouveau pensionnaire de Rebeuss a été arrêté, mercredi passé, par la police de Pikine, suite à une plainte déposée par un certain Bécaye Diouf. Le plaignant affirme avoir versé la somme de 3,5 millions FCfa à l’allié du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui avait promis de lui trouver un visa Schengen. A en croire le malheureux candidat à l’émigration, la remise a eu lieu en début août et M. Guissé s’était engagé à lui trouver le sésame dans un délai de 15 jours. Seulement, à la date convenue, le président de l’Omart lui a demandé de patienter car le visa n’était pas encore disponible. Il lui tiendra le même langage au second rendez-vous. Ainsi le jeune Bécaye Diouf a fini par réclamer son argent et son passeport. Seul le document lui a été remis. Furieux, il a fini par porter plainte.

Entendu, Mamadou Guissé a balayé d’un revers de main les accusations du plaignant. Il a réfuté catégoriquement l’histoire du visa. Le mis en cause a allégué que le différend est relatif à une créance de 75.000 FCfa. Selon ses explications, le plaignant en tant qu’adhérent à la structure de microfinance, lui réclamait ledit montant qui était dans son compte. Et comme il ne s’est pas exécuté, Bécaye Diouf a invité l’histoire du visa. Seulement, lors de leurs confrontations, le plaignant a maintenu ses accusations. Etant donné que le mis en cause n’en était pas à son premier coup, il n’a pas pu convaincre les policiers qui l’ont gardé à vue avant de le déférer hier. Et c’est mardi prochain qu’il devra s’expliquer sur les faits, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image