leral.net | S'informer en temps réel

Escroquerie et abus de biens sociaux : le président de l’UNCEFS se félicite de son non-lieu

Le président de l’Union nationale des coopératives des exploitants forestiers du Sénégal (UNCEFS), Abdoulaye Sow, s’est félicité, mercredi à Pikine (banlieue de Dakar), de l’ordonnance de non-lieu rendu en sa faveur, par le tribunal régional hors classe de Dakar relativement aux accusations d’escroquerie et d’abus de biens d’une coopérative dont il faisait l’objet.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Juin 2014 à 19:52 | | 0 commentaire(s)|

Escroquerie et abus de biens sociaux : le président de l’UNCEFS se félicite de son non-lieu
‘’Des gens m’avaient accusé d’avoir détourné entre 280 millions et 300 millions de francs CFA et d’avoir morcelé, puis vendu le terminal à charbonnier (Parc forestier) de Bagny. Mes accusateurs ont porté plainte contre moi. Eh bien ! la justice a fait son travail et m’a blanchi avec cette ordonnance de non-lieu’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait lors d’un point de presse tenu à Pikine, au siège de l’UNCEFS.

Le tribunal régional hors classe de Dakar a rendu le 3 juin dernier une ordonnance de non-lieu, dont l’APS a obtenue copie, en faveur du président de l’UNCEFS

‘’Après toutes les enquêtes et missions d’audit, je suis aujourd’hui blanchi. C’est la justice qui m’a blanchi, mais il faut reconnaître que ces fausses accusations m’ont atteint, car elles ont touché ma famille, ma famille religieuse ainsi que mes collaborateurs et mes proches’’ a-t-il expliqué.

M. Sow avait été reconduit en 2011 à la tête de l’Union nationale des Coopératives des exploitants forestiers du Sénégal, suite à des élections ordonnées et supervisées par le ministère de l’Agriculture, département de tutelle de l’Union nationale des Coopératives des exploitants forestiers du Sénégal.

‘’Ces fausses accusations destinées uniquement à m’atteindre, à m’affaiblir, à me déstabiliser en perspectives du renouvellement de nos instances ne m’ont pas empêché de remporter ces élections ‘’ a-t-il fait savoir.

‘’J’ai gagné 11 régions sur 14. Je n’ai perdu que dans les régions de Fatick, Tambacounda et Kédougou. Et depuis cette élection, mes accusateurs se sont éclipsés. On n'entend plus personne, parce que les renouvellements sont terminés’’ a-t-il fait observer.
(Avec APS)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image