leral.net | S'informer en temps réel

Espagne le Consulat Honoraire, un système à revoir.

En voulant rapprocher l’administrateur aux administrés, l’état du Sénégal a eu á créer des Consulats Honoraires mais il faut reconnaitre que ces derniers dans leur majorité ont été dévoués de leur mission car au lieu de servir les citoyens ils s’en servent á outrance. Les Consuls Honoraires sont pour la plupart invisibles inactifs ; au lieu de participer activement á la politique d’intégration menée par la communauté à travers des associations ou organisations sociales, ils ne font leur apparition là où ils sont sensés soutirer de l’argent à nos compatriotes où tenter de gagner l’estime de l’autorité de passage.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Juin 2012 à 14:15 | | 12 commentaire(s)|

Espagne le Consulat Honoraire, un système à revoir.
En somme ils font de leur statut de Consul Honoraire comme une simple sinécure ; nos préoccupations ne les intéressent aucunement car de Barcelone à Malaga en passant par les îles canaries le constat est le même ils ne font rien pour la communauté qui est sevrée, abandonnée soit á elle-même soit á l’association et/ou organisation sociale qui leur viennent souvent en appoint avec leurs maigres ressources.
Aujourd’hui, les autorités Sénégalaises devraient plus que jamais prêter une attention particulière á l’Espagne devenue le lieu de prédilection de ses ressortissants. Ce qui a entrainé une croissance de la population Sénégalaise qui, a presque triplée (250.000 Sénégalais compte non tenu des mineurs). Madrid qui abrite le seul Consulat Général ne peut plus résoudre les multiples sollicitations de nos compatriotes, donc décongestionner semble être un impératif catégorique.
Compte tenu de cette démographie galopante de nos compatriotes dans certaines localités comme la Catalogne, l’Andalousie, les îles canaries, les îles Baléares entre autres.
Compte tenu également de la distance qui sépare Madrid à certaines localités, il s’avère indispensable, voire vital d’implanter des Consulats généraux dans ces dites localités pour permettre à nos compatriotes d’être beaucoup plus proches de leur tutelle et de pouvoir accomplir certaines formalités administratives dans un délai record et à moindre coût.
Le Changement de régime marque un tournant décisif dans la gestion administrative de l’état vers le succès et avec comme clef de voûte la rupture au sens large du terme. Ainsi, cette politique appréciée par tout citoyen soucieux du développement de son pays devrait aussi se faire sentir partout où vivent les sénégalais.
Pour être en phase avec leur politique de rupture, les autorités doivent réviser le principe de Consulat Honoraire qui est aujourd’hui, complètement détourné de sa vocation d’antan. C´est le cas de son Excellence Katia Van Bockel Vanderschrieck consul honoraire du Sénégal á Las Palmas de GRAN CANARIA qui, au lieu de s’inscrire dans une dynamique de continuation de l’œuvre déjà entamée par son défunt père, multiplie ses dérives et maladresses. Qui, par excès d’ambitions digère mal la nomination du Consul Honoraire de Tenerife en s’immisçant dans la juridiction de ce dernier. Mieux, Katia Van Bockel Vanderschrieck va jusqu’á exploiter négativement un communiqué interne du Consulat Général dans lequel le nouveau consul Excellence Assane Ndoye explique et à juste raison l’inexistence du terme délégué consulaire dans la nomenclature de l’administration sénégalaise. Communiqué aussi dans lequel son Excellence le Consul General met en exergue l’importance des associations et organisations sociales sénégalaises qui sont les relais de l’administration en leurs localités, et qui n’ont cessé de ménager aucun effort pour les entreprises et les rendez-vous majeurs de l’état du Sénégal telles que : les commissions mobiles de production de passeports, la révision exceptionnelle des listes électorales l’organisation des scrutins, les visites périodiques de certains de nos compatriotes détenus dans les prisons, et la liste est loin d’être exhaustive.
L’adage a sans doute raison de dire : « Qui veut tuer son chien l’accuse de rage. » Serait-il le cas avec Katia Van Bockel Vanderschrieck?
Katia Van Bockel Vanderschrieck fait de ce communiqué un prétexte pour s’attaquer encore une fois à Momar Dieng Diop Président de l’association sénégalaise de Fuerteventura par ailleurs Président de la Fédération des associations et organisations sociales sénégalaises en Espagne en faisant parvenir ce communiqué aux autorités locales de Fuerteventura. Dans sa correspondance faxée aux dites autorités elle remet en cause la légitimité de Mr Diop en stipulant que : « Sr Momar Dieng Diop dejó de ostentar ese cargo de Delgado en Fuerteventura y no podrá actuar en nombre de Consulado de Senegal en ningún caso ».
En tout cas, l’on est tenté de se poser la question de savoir quel est l’intérêt que le Consul H Katia Van Bockel Vanderschrieck a pour mener une politique de dénigrement et d’intoxication á l’encontre du Président Diop en continuant encore de l’accuser injustement de falsification, ce qui fragilise aujourd`hui la crédibilité de toute une communauté. Ces accusations répétées reflètent un manque de respect et de considération notoire envers les sénégalais et traduisent une volonté manifeste de vouloir nuire à tout prix une personne connue de tous, serviable, pétrie d’une honnêteté irréprochable, et qui a toujours été le trait d’union naturel entre les autorités (sénégalaises et locales) et la communauté sénégalaise de Fuerteventura n’en déplaisent à Katia et ses acolytes.
Ces accusations de falsification qui pourraient à en croire certaines indiscrétions atterrir sur la table du juge pour faire la lumière sur cette affaire qui a trop perduré.
Après avoir analysé avec beaucoup d’á propos cet acte délibéré et à dessein inavoué, j’invite la communauté Sénégalaise de Fuerteventura, la Fédération des Association et organisations Sociales Sénégalaises et de la diaspora en général à riposter à la mesure de cette faute. Il urge pour la diaspora de s’unir davantage afin que le respect, l`équité, la justice continuent de régner au sein de notre si chère communauté. Que les autorités (Consuls généraux, Consuls Honoraires) sachent qu’ils sont là aux services des expatriés.
Aujourd’hui, et en ces temps de crise généralisée ces dernières doivent inscrire leurs actions dans la dynamique de préserver et de conserver les acquis obtenus non sans peine, et non le contraire comme ce fut malheureusement avec ce Katia qui ignore complètement les règles les plus élémentaires de la déontologie administrative.
Devant cette situation qui émeut, le Président de la république Macky Sall est plus que jamais interpelé pour d’abord assainir ces nominations á tout va de ces Consuls honoraires qui, si les enquêtes de moralité étaient bien menées certains ne penseraient jamais à postuler ces charges parcequ’ètant victimes de leur passé ou ne disposent d’aucune capacité intellectuelle pour diriger ces services consulaires. Et l’incompétente Consul Katia Van Bockel Vanderschrieck qui jouit de cette carence n’a trouvé mieux que de léguer l’essentiel du travail á son fils Holly parcequ`ayant grandi sous l’ombre du patriarche Feu Alberto Van Bockel connu de son vivant pour son engagement, son dévouement sans faille pour la cause des Sénégalais ce qui lui a valu d’ailleurs d’être le parrain à titre posthume de la Fédération des Associations et organisations Sociales Sénégalaises en Espagne.
Cependant, et en marge de tout sentiment de xénophobie, l’ère de la colonisation est révolue, dépassée il est temps de faire confiance à la nouvelle génération d’émigrés car dans ce lot, figurent en bonne place des ressources humaines de qualité, respectée, valorisée et sous ce rapport, l’état doit mettre à profit ces compétences qui dorment et pour mieux gérer la continuité dans l’administration, il doit nommer ses dignes fils comme consul Honoraire dans certaines localités s’il ne reste que l’alternative de Consulat Honoraire.
Ils (ces dignes fils) pourront surtout en ces temps de crise et ses corolaires consolider la diplomatie de paix, de médiation et de bon voisinage et de la même manière revaloriser la fonction de Consul Honoraire déjà en décadence depuis quelques années en Espagne et restaurer la dignité du citoyen Sénégalais.
L’état doit aussi faire un ménage tous azimuts du consulat général de Madrid où Madicke Niang a eu à placer ses parents avant l’alternance du 25 mars 2012 : nous avons besoin de professionnels, de diplomates qui maitrisent tous les dossiers consulaires : les consulats doivent être gérés par des diplomates de carrière.
La politique de rupture concernant les sénégalais de l’extérieur doit d’abord commencer à ce niveau pour ensuite étendre ses tentacules dans les autres secteurs car tout, tout est priorité pour les Sénégalais d’Espagne.
Cette démarche est en outre la ferme volonté d’être par delà la critique nécessaire, mais surtout des bâtisseurs du présent et du futur et non des adeptes du rétroviseur. Ces pratiques doivent désormais appartenir au passé, le présent et le futur sont les nôtres si le gouvernement veut faire du Sénégal un pays émergent.
Enfin la résolution de ces maux dépend de la capacité de mobilisation de ces sénégalais qui les vivent au quotidien. Pour ce faire la synergie des efforts devient dès lors une condition sine qua-non pour mettre fin à ce système fondé sur l’inégalité et sur l’illégalité et qui, ne peut plus prospérer: il doit chuter comme il en est avec le régime de l’ancien Président Wade.
En tant que Sénégalais, c’est cela notre mission : nous devons la remplir et non la trahir.
Cheikh Mouhamadou Bamba Faye. Espagne
wakeurkhadim@gmail.com



1.Posté par Joseph Gomis Las Palmas le 18/06/2012 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous voulons un consulat general et non cette prostituèe reconvertie.
Nous soutenons Fuerteventura dans cette cause.l'union fait la Force

2.Posté par schwarzeraal le 18/06/2012 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l´administration senegalaise est une machine paresseuse habituée aux climatiseurs qui ne sert pas ces administrés . elle est du moyen age.un senegalais de matam né á dakar ou autre région doit se deplacer .faire des centaines de km sans etre sur d´avoir une piece administrative dont il a besoin le meme jour obligé de revenir une semaine plus tard et aura la malchance de ne pas trouver l´agent chargé de le faire parce que absent á cause du bapteme d´une pute. la meme chose se passe au niveau des ambassades et consulats du senegal .les immigrés sont obligés de faire des milliers de km pour aller á madrid . milan. paris pour un passeport alors que sur place se trouve un representant du senegal. au nom de qui sont ils dans ces pays? manné il faut etre au service des senegalais et non les raquetter et les faire errer comme des betes .les livrer aux autorités policiéres des pays oú ils vivent qui les traquent et malménent.

3.Posté par alfonso le 18/06/2012 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE REMERCIE BEAUCOUP LERAL POUR PUBLIER ICI CET ARTICLE QUI, DECRIT EXACTEMENT LES REALITES AUX QUELLES NOUS SOMMES CONFRONTEES ICI EN EUROPE PLUS PARTICULIEREMENT EN ESPAGNE..J'ENVERRAI CET ARTICLE Á TOUS LES SENEGALAIS DE LA DIASPORA..D'AILLEURS AU COURS DE NOS PROCHAINES REUNIONS ICI MEME EN ESPAGNE ,IL EN SERA QUESTION..MERCI Mr CHEIKH MOUHAMADOU BAMBA FAYE, VIVE LERAL.NET

4.Posté par Le moderateur le 18/06/2012 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis d'abord trop supris de voir que cette affaire qu'on passait reglèe resurgir.
J'ai 47 ans ni Katia ni Momar ne feront pas dire des choses fausses.je maitrise bien cette affaire et j'ai aujourd'hui l'obligation de vous relater les faits et vous dire la veritè.Momar je le connais et depuis 2006 il a eu a travillèr avec Feu Alberto et au fil ds annees il est parvenu à gagner l'estime de Alberto qui avait à lui faire presque son bras droit dans le cadre du travail. et on taquinait Momar à lui dire le fils affectif de Alberto jusqu'au jour fatidique le 14 janvier 2010 date à laquelle Alberto est rappelè à Dieu.Des lors les senegalais des iles deviennent du coup orphelins et le consulat sans chef.Conscient du travai de Alberto les senegalis ont pensè laisser la famille continuer l'oeuvre.Et comme le consensus y etait chacun allait de son bord pour la concretisation de cette resolution commune. Katia est nommèe Consul bonjour les problemes d'abord avec Fode doumbia de Tenerifè ensuite avec Momar de fuerteventura qu'il taxe en de falsification de signature en janvier dans la salle ccoo de Lanzarote.j'etais temoin car j'au vu les deux sortir de la salle ensuite j'ai entendu des cri "BETE TOMAR POR CULO Momar qui est dans tous ses etats nous explique que Katia l'accuse de falsification.Là on a calmè les choses et Momar est rentrè à Fuerteventura parcequ'il etait venu à Lanzarote comme c'est lui qui avait coordonner en president de la faosse et sous la demande des associations des iles canaries qui lui avaient demandè d'interceder pour faire venir l'equipe moviles dans les iles ce qu¡il avait reçu à faire.Ensuite omar a aussitot averti les autorites et n'avait pas niè d'avoir insulter Katia.Et aussitôt Momar qui abenefiè du soutien de sonAssociation dont il est le President a saisi sur de son Assocition toutes les Associtions des iles ces dernieres n'ont pas suivi Momar pour des raisons que j'ignore.Mais dans sa volontè de faire jaillir laverite L'Asef a saisi par courrier l'Ambassadeur et le Consul General qui se sont deplaces las emaine suivante à Las Palmas (fevrier 2011) pour installer officiellemENT kATIA et regler son differend avec Momar.L'ambassadeur Abas Ndiour qui detenait les documents a dit à son Excellence Ibrahima Diallo en ces termes "En marge de votre fonction de consul vous etes avant tou policier .Dites -nous si ces documents ont ètè falsifiès ou non.Diallo se saisit des document et apres examen demande à Katia "C'est toi qui as signè ces document sil n'y aaucune falsification.Elle repond si ensuite elle se met à extrapoler mais affirme avoir signer ces documents.Donc du coup la charge de falsification ne pesait plus sur Momar.Et le consul Ibrahima DIallo de reprendre je reconnais vous tous vous avez contribuez pour la nomination dre Katia au poste de Consul mais la partitionque Momar y ajouè personne personne d'entre vous ne l'a fait.et d'assener dans un wolof cru LOU DIOUDOU AM PAPA eet avec la nommination deKatia Momar est le pere.Loumou cii dath keene ci e
yeen dadiou ka thi. et ces propos du Consul avaient meme fini de provoquer la colere chez certains. Deug rek lay wakh.Pour dire entre Katia et Momar il ne devrait pas y avoir de probleme mais certains sous derirere pour Katia sur Momar allant jusqu'alui dire Momar constitue pour vous une menace .Ces gens qui sont derriere katia avaient tentè en vain de destabiliser Momar dans fief Fuerteventura avec le projet SECOCAN ce qu'ils n'ont pas reussi car Momar fait presque toute l¡unanimitè à FUERTEVENTURA .CES GENS VOULAIENT Y METTRE A TRAVERS CE PROJET SECOCAN CE QU'IL N'ONT PAS REUSSI CAR DANS CE PROJET SEULE PARTICIPE LA SECTION DE JANDIA,,Donsc pour certains Momar derange il faut le supprimer à tout prix moi je trouve que c'est malhonete. A m'entendre vous pensez que je plaide en faveur de Momar non Chacun sera seul dans sa tombe je relate les faits tes quìls sont.Momar n'a rien falsifier j'ai les documents celui qui veut savoir un plus n'a qu'a saisir Ibrahima Diallo actuel directeur de la DAF je me permet de mettre à vos dispositions son numero de telephone le retablissement de la veritè doit être à ce prix. 00221775290981 ,
Revenons sur terre adouna bi diekh na ba parè missal yi barèe naa ana Alberto, ANAA Cheikh Ndiaye
Nañiou rafetal and bi ndakh dara diaroukafi.
A bon entendeur salut, je m'excuse si j'ai offensè quelqu'un car j'ai pas cette intention.Wasalm

5.Posté par l'homme de sevilla le 19/06/2012 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MOMAR EST UN PROFITARD DE PREMIERE CLASSE. IL SE DIT JOURNALISTE ET ECRIT TRES MAL. DES GENS ELOIGNES DU JOURNALISME FONT MIEUX QUE LUI. C'EST LUI QUI A ECRIT CE TEXTE PARCE QU'IL EST ECARTE. N'AYANT AUCUN EMPLOI RENUMERE, IL VIT SUR LE DOS DES SENEGALAIS. FEU LE CONSUL HONORAIRE DE LAS PALMAS FAISAIT SES AFFAIRES AVEC MOMAR

6.Posté par Modoumodoubi le 19/06/2012 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment les toubab von nous respecter si meme le consulat de MADRID ne enous respecte pas Il faut arreter la MAFIA qui se deroule au consulat du Senegal a MAdrid, ils travaillent avec des Agences de courrier dans le consul pour se se partager l argent, souvent tu viens et on te dis que le materiel n est pas bon oubien nous sommes en panne, on t envoie le passeport et tu paye l envoie puis a la fin ils se partagent la commision d envoie avec le courrier, c du vol L ETAT DU SENEGAL DOIT FAIRE DES EFFORT LA DESSUS

7.Posté par verite le 19/06/2012 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense l'auteur a des intérèt la dessu c pourkoi il veut pas perdre l'atgent qu'il gagnait dans le dos des sénégalais.Vous savez Madrid ne peut pas faire son travail et ceux des consulats honnoraires c'est pour quoi il ya des problémes.Vous mêmes vous l'avez dit les autres localités sont à des kilométres de Madrid et pourquoi pas permettre aux sénégalais de faire leur demande de passeport dans les consulaires pour éviter les risques.Beaucoup de gens veulent des paseports mais ils ont peur de prendre l'autobus car La police nationale les guête.

8.Posté par Mouhamadou BAMAB SENE le 19/06/2012 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi, Cheikh Mouhamadou Bamba Séne, étudiant en journalisme-communication audiovisuelle à l'université de Séville à la facultté de communicaction de la Cartuja, je tiens à préciser que cet article n'est ni de mon oeuvre ni de mes compétences ni des mes connaisances relationnelles au consulat du Sénégal sis à Madrid ou dans autre lieu en Espagne. Je suis en Espagne depuis un an seulement, donc je tiens à informer tous les lecteurs de cet article que mon nom a été cité et employé voire utilisé pour servir de diversion dans cette affaire sans que je ne sache pourquoi.Et aux personnes qui font allusion à moi, à mon nom et à ma qualité de jeune journaliste, qu'ils se détrompent car il y'a des gens mal intentionés qui font une dicothomie au sein de certaines institutions se trouvant en Espagne.Je ne connais en aucune circonstance ce Katia dons parle l'auteur de cet si non que de nom et ce via Alioune Diallo de Sevilla par ailleurs Président de l'association Otra Africa.Je m'associe avec lui parce que c'est un messieur honnête qui a foie en lui, qui a une sensibilité humaine et qui croit à la jeune génération dans la mise en oeurvre pratique de nos capacités intellectuelles et dans l'application de certaines connaissances.Je le respecte et je l'estime pour ça.Et le peu que je connais de cette Katia c'est rien que du bien, des valeurs cardinales sans commune mesure et une autorité oeuvrant pour la paix, la démocratie, la justice sur tous les angles et qui lutte pour l'équilibre et l'équité des coeurs et des esprits. Par conséquent c'est une personne que j'admire beaucoup sans l'avoir vu la moindre minute.De grâce je demande promptent à l'auteur de cet article et des mots accusateurs qui ne sont fondés sur d'aucune recherche à la base de dévoiler son identité et de prendre toutes ses responsabilités s'il se réclame journaliste de formation.Poue finir je tiens à préciser que en Espagne, je suis pour le moment le seul Cheikh Mouhamadou Bamba SENE qui signe des articles et je le fais sur mon blog(methbamba.blogspot.com.es).Et qui veut avoir des informations complémentaire sur mes activités de publication peut me contacter au :
+34 677 73 40 26ou au +34 632 35 67 25. ou par email: khadimsene05@yahoo.fr// methbamba@gmail.com

9.Posté par Alioune Diallo de Sevilla le 19/06/2012 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite a plusieurs appels téléphoniques que j´ai reçu, Alioune Diallo Vice Président de la FAOSSE, vivant a Sevilla n´a rien à voir avec l´homme de Sevilla ci dessous nº 05, ces propos n´engage que son auteur, mes camarades de la fédération savent ma position sur cette histoire. Je suis l ´un des principaux collaborateurs de Mr Momar Dieng Diop dans fédération, je le respecte et plus c´est pas mon genre d´être aussi grossier.
Madame le consul Katia Van Bokel est une femme courtoise, aimable et très engagée pour les causes des Sénégalais de canarias, elle aime beaucoup notre pays, elle ne mérite pas ces commentaires irrespectueux et démesurés
Nous ne connaissons pas l´auteur de cet article, je prie a Cheikh Mouhamadou Bamba Faye de se rapprocher du Bureau de la fédération pour de plus amples informations

10.Posté par Babacar Gueye Seville le 22/06/2012 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hey ne fais pas del'amalgame toi tu t'appelles Mouhamadou Bamba Sene et l'auteur Cheikh Mouhamadou Bamba Faye y'a une tres grande fossèe.Beugeu siw.Arretes.tu n'es impliquè en rien rien.

11.Posté par Lamine le 22/06/2012 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L`homme de sevillle vous mentez moi je vis à Fuerteventura Momar perd son temps son energie et son argent pour toute la communautè senegalaise de Fuerteventura.
Un jour lors d'un passage dd'une senatrice elle se niang l'assemblee ce jour à Nuevo Horizonte là quelqu'une ( K . Wone )avaitpropose que que les gens se mobilisent pour trouver un salaire à Momar .Momar a categoriquement refusè disant ce qu' il fait il doit le faire rien d'autre , Donc ce que vous dites l'homme de seville ce sont des mensonges.Voilà argument à l'appuie si vous me dites Momar deragne certains là je serais d'accord avec toi car se defend fait de bonnes chose pour sa communautè. c'est ça la veritè

12.Posté par M.S le 22/06/2012 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi j'en sais quelque chose Momar aide ses freres et soeur moi je ai ètè arretèe le Mercredi 6 juin 2012 n'eut ètè l'intervention de Momar je suis entrain dècouter salimto. ou bien telephoner à la police de puerto del Rosario

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image