leral.net | S'informer en temps réel

Et si Cheikh Yérim Seck a raison ? Par Ibra Pouye

Ce nom on ne peut plus clair et clivant divise toute une nation à la parlotte facile et moins encline à l’action. Je veux parler de Cheikh Yérim Seck, qui, après un passage et une épreuve subie en prison, est en train de secouer le baobab de la République. Vlan ! Un coup de pied dans la fourmilière du Sénégal voire au plus haut sommet de l’Etat. Une impression de voir que l’auteur aguerri par l’épreuve dérange de par sa carrure et de par sa prestance intellectuelle dans les médias. Il est même devenu une curiosité.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Avril 2014 à 15:50 | | 19 commentaire(s)|

Et si Cheikh Yérim Seck a raison ? Par Ibra Pouye
A peine ses valises déballées chez lui, le voilà au fourneau et sur les plateaux de télévision. Diantre, quel toupet ! Oups, quel courage et excusez-moi de cet écart de langage, il est vachement couillu ! Une tête bien vissée sur des épaules à porter un lourd fardeau qu’il qualifie d’accident de la vie. S’est-il empressé de dire lors d’une émission de télé. Bien droit dans ses bottes ! Le gnouf de Rebeuss l’a façonné et l’a grandi. La prison a deux facettes, une qui adoucit et mène vers le bon chemin et l’autre qui peut faire de l’Homme plus bête qu’animal. J’ose espérer qu’il a pris le bon itinéraire.

Parlant de la Casamance, j’ose affirmer qu’il a raison quand il dit que l’Etat doit se faire violence dans ce lopin de terre qui nous appartient. Trêve de paroles et de négociations ! L’éducation doit être réformée sinon le Sénégal ira tout droit au mur, d’où une certaine élite qui devrait voir le soleil. « Ces goulots qui étranglent le Sénégal » est un livre politique et social passionnant qui met en tête de gondole l’engagement politique mais aussi ses excès, ses ressorts et ses principes à travers des anecdotes entières dans la croyance personnelle et téméraire dans les itinéraires social, économique et idéologique du Sénégal. Préfacé par Cheikh Hamidou Kane, ce livre maitrisé use bien des ficelles de la vie réelle de tous les jours.

Une plume mature et acerbe qui sait donner de la substance à l’histoire et un esprit de géométrie qui traduit la marche d’une génération entière, sont au service de cet opuscule bouillant. À noter aussi un talent d‘observateur indéniable et une érudition politique intéressante. Je finis par dire que la vie est politique et nous sommes tous politiques dès que nous ergotons de tout et de rien. Nous sommes tous homopoliticus. A voir de près, nous sommes convaincus que l’homme politique politicien est en train de disparaître au profit du civil politique. Le mouvement civil est dans l’air du temps et se fait écho dans la chanson populaire. Vivement que ces goulots d’étranglement sautent ! Vivement demain et le réveil citoyen !

POUYE Ibra

ibpo2004@yahoo.fr






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image