leral.net | S'informer en temps réel

Etat braqué, peuple dépouillé ! Par Mamadou Sy Tounkara


Rédigé par leral.net le Dimanche 28 Décembre 2014 à 17:43 | | 7 commentaire(s)|

Etat braqué, peuple dépouillé ! Par Mamadou Sy Tounkara
Dakar, le 28 décembre 2014

Monsieur Macky Sall
Président de la République
Dakar – SENEGAL

Objet : Etat braqué, peuple dépouillé

Monsieur le Président de la République,

Le ministre de l’Enseignement supérieur a révélé ce 27 décembre avoir suspendu 28.909 bourses d’étudiants qui étaient fictives, c’est-à-dire versées à des personnes n’y ayant pas droit. Dix milliards FCFA étaient ainsi pompés frauduleusement de nos maigres ressources tous les ans. C’est 12 milliards sur dix ans.

En janvier de cette année, le ministre de la Fonction publique annonçait avoir coupé les salaires de 2.378 agents fictifs de l’administration sénégalaise, « des gens décédés, à l’étranger ou tout simplement inconnus des services » selon les propos du ministre, mais qui continuaient à percevoir normalement leurs salaires mensuels. Deux milliards envolés par an, 20 milliards sur dix ans.

Ces salaires et bourses fictifs nous ont coûté au bas mot une trentaine de milliards. Imaginez le nombre d’emplois que 30 milliards auraient pu créer pour les jeunes en détresse préférant même risquer leurs vies dans l’Océan, le nombre de structures sanitaires et de routes de désenclavement pour les 10.000 villages et hameaux manquant de tout jusqu’à l’eau potable, le nombre d’écoles pouvant remplacer les indignes abris provisoires, d'infrastructures culturelles et sportives, etc.

Doit-on faire passer par pertes et profits ces faits qui sont un véritable braquage d’Etat, un casse de notre Trésor ? Quelle est la chaîne de responsabilités ayant permis cela ? Qui a conçu ces systèmes de vols, qui en a profité, qui a laissé faire ? Si le peuple sénégalais est dépouillé, votre responsabilité de chef de l’Etat est d’y mettre fin, de situer les responsabilités et de vous assurer que nous sommes remboursés.

C’est l’une des implications de votre serment, le 2 avril 2012, « devant Dieu et devant la nation sénégalaise de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal ».

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques.


Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image