Leral.net | S'informer en temps réel



Etats-Unis: faut-il croire les sondages qui placent Hillary Clinton en tête ?

Rédigé par Massene Diop le 19 Octobre 2016 à 22:21 | Lu 731 fois

Hillary Clinton est désormais en tête dans la plupart des sondages, le 19 octobre 2016.
Hillary Clinton est désormais en tête dans la plupart des sondages, le 19 octobre 2016.
 Alors que le dernier débat présidentiel américain va se dérouler à Las Vegas, Hillary Clinton est désormais en tête dans la plupart des sondages, ce qui lui donne un avantage précieux qu'il va falloir conserver. A la traîne, Donald Trump doit tenter de renverser la situation. Dans le camp républicain comme dans le camp démocrate, on fait toutefois mine de ne pas accorder foi à ses études, à moins de trois semaines de l'élection.
 
Les sondages ne sont pas bons pour Donald Trump. Ce dernier, depuis quelques jours, affirme que s'il vient à perdre l'élection, c'est parce que le système est truqué. Même les leaders du parti républicain sont en désaccord avec cette affirmation qui, disent-ils, remet en cause la démocratie américaine.
 
Le président Obama a saisi l'occasion de sa conférence de presse hier, avec le premier ministre italien Renzi,  pour ironiser sur les déboires du candidat Trump. « Ce qui est rassurant dans la démocratie américaine, est que nous avons des campagnes parfois dures, mais quand c'est terminé, quel que soit le parti, le perdant félicite le vainqueur, renforce notre démocratie... et nous passons à autre chose... Je n'ai jamais vu dans l'histoire moderne, un candidat à la présidence, tenter de discréditer l'élection avant même le vote... c'est du jamais vu ! », a asséné le président américain.
 
« Ce n'est basé sur rien de sérieux. C'est irresponsable, et par la même occasion cela montre quel genre de dirigeant vous vous apprêtez à choisir comme président. Il commence à geindre avant que ce soit terminé ? Si les choses vont mal pour vous, vous avez peur de perdre et vous dites que c'est de la faute des autres ? Alors vous n'avez pas les nerfs assez solides pour ce job. Car cela arrive souvent que les choses ne se passent pas comme nous voulons...Donc j'invite monsieur Trump à cesser de geindre, et à se retrousser les manches pour convaincre les gens de voter... »
 
Le camp républicain affirme que les sondages qui donnent Hillary Clinton en tête sont inexacts. La raison d'après les conseillers du candidat : les sondages sont menés auprès d'électeurs enregistrés, qui ont un profil connu et qui acceptent de répondre aux questions des experts.
 
« Une idée concrète de l’avantage démocrate »
 
Or parmi les supporters du candidat Trump, nombreux sont ceux qui n'avaient jamais voté jusque-là. Le camp Trump estime donc qu'une surprise est possible le 8 novembre.
 
« L'enregistrement sur les listes électorales est terminé, donc j'ai une idée concrète de l'avantage démocrate dans l'inscription des électeurs. Les démocrates ont vraiment été efficaces pour mobiliser leurs militants en vue du vote anticipé. Ils peuvent dès à présent compter ceux qui ont voté, et dans les derniers jours, ils vont inciter les indécis, et ceux qui ne veulent pas s'impliquer, pour les persuader d'aller voter le 8 novembre », explique le professeur David Damore, chef du département de sciences politiques à l’Université de Las Vegas.
 
Chez les démocrates, ces affirmations effraient au lieu de susciter l'enthousiasme. On craint une démobilisation des électeurs. C'est ainsi que la campagne Clinton met en avant dans sa communication les rares sondages qui donnent les deux candidats au coude à coude.
 
SOURCE RFI.FR