leral.net | S'informer en temps réel

Etats-Unis : un spécialiste de la fertilité soupçonné d’avoir inséminé 50 patientes avec son sperme

Neuf enfants d'anciennes patientes du docteur Donald J. Cline, aujourd'hui retraité et âgé de 77 ans, ont découvert qu'ils avaient un lien de parenté. Le médecin aurait ainsi pu inséminer 50 de ses patientes avec son propre sperme. Quatre plaintes ont été déposées.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Septembre 2016 à 20:33 | | 0 commentaire(s)|

Un médecin américain spécialiste de la fertilité est soupçonné d’avoir inséminé des patientes avec son propre sperme, alors que neuf enfants d’anciennes patientes ont découvert qu’ils étaient frères et sœurs, rapporte un site spécialiste visité par Leral.net.

Les soupçons à l'encontre du docteur Donald J. Cline, aujourd'hui âgé de 77 ans, remontent à 2014, lorsqu'une habitante de l’Indiana a fait un test ADN, utilisant un test salivaire à faire chez soi de la société américaine de génétique 23andMe, selon une déclaration sous serment versée au dossier vendredi.

Quatre frères et sœurs ont déposé plainte

La compagnie, qui vend des tests ADN aux particuliers pour évaluer leur risque génétique de développer certaines maladies, propose aussi à ses clients de découvrir les autres personnes inscrites sur son site qui partagent des séquences ADN avec eux. Surprise de découvrir qu’elle était liée à huit autres utilisateurs sur le site, cette femme a joint une chaîne d’information locale, qui les a mis contact et a commandé des tests ADN. Ceux-ci ont confirmé que ces neuf personnes étaient frères et sœurs.

L’enquête menée par ce média a aussi révélé que les mères de tous ces enfants avaient toutes été inséminées artificiellement à la clinique de Cline sur une période de huit ans, débutant au début des années 1970. Quatre des frères et sœurs ont déposé plainte.

L'impression "d'aider les femmes"

Dans un premier temps, le docteur Cline a nié être le père biologique de ces neuf personnes. "Je peux catégoriquement affirmer que'à aucun moment je n'ai utilisé mon propre échantillon pour une insémination," a écrit Donald J. Cline en réponse à ces plaintes. Une version qu'il aurait modifiée plusieurs fois au fil du temps, finissant par dire, lors d'une rencontre avec six des frères et sœurs, qu'il avait utilisé son propre sperme à la clinique environ 50 fois.

Et, tout en expliquant savoir que ce qu'il avait fait était mal, qu'il "avait l'impression d'aider les femmes parce qu'elles voulaient vraiment un bébé" et qu'il "se sentait sous pression d'utiliser son propre sperme parce qu'il n'avait pas toujours du sperme frais" à disposition.Le docteur Donald J. Cline a été inculpé vendredi dans l'Indiana pour deux crimes d'obstruction de justice. Il est accusé d'avoir présenté de faux documents, avec l'intention de tromper les autorités pendant une enquête officielle.

Cet homme retraité, a comparu mardi devant la Marion Superior Court, à Indianapolis, mais a été relâché à la condition qu'il retourne devant la cour le 17 octobre. Donald J. Cline a plaidé non coupable des deux chefs d'inculpation, selon toujours le site.

Khary DIENE leral.net







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image