leral.net | S'informer en temps réel

Etre mère, interminable travail sans retraite et critiqué par tout le monde


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Octobre 2016 à 00:57 | | 1 commentaire(s)|

La maternité est comme le démarrage d’une entreprise. Contrairement à d’autres professions où un expert consacre quelques minutes ou quelques heures avec ses clients, une mère est toujours attachée à son bébé à la fois physiquement et émotionnellement jusqu’à sa disparition.

Une mère, contrairement aux Hommes d'affaires, n’a pas de période d’essai pour tester ses capacités, avant qu’elle ne soit jugée apte à assumer le rôle de nourrir son bébé ou de l’élever – tout cela accompagné par le fait que cet enfant pourrait aussi être influencé négativement dans la société si la mère n’est pas très attentive dans l’éducation de ce dernier.

Les excuses populaires liées aux échecs dans le rendement, que les entreprises donnent sont: «Ce n’est pas notre saison», «Les conditions météorologiques nous ont affecté considérablement, désolé de vous avoir fait attendre …», et celles-ci sont souvent considérées comme acceptables ou normales. Pourtant, quand l’éducation d’un enfant est ratée, tout le monde blâme la mère, sans même chercher à comprendre le fond du problème

Lorsque les élèves échouent à leurs examens, les enseignants à qui ont été confiés les enfants, ne reçoivent presque pas de critiques mais plutôt les parents (mères) à qui on demande: Est-ce qu’elles donnent suffisamment d’attention aux enfants quand ils rentrent chez eux?

Les mères travaillent doublement et sans répit du 1er janvier à 31 décembre. Elles n’ont jamais de congé, sans primes ni faveurs comme des voyages d’affaires tous frais payés. Les mères ne reçoivent pas d’allocations ou de primes de voiture et autres.

Certaines mères vendent même leurs vêtements et autres objets de valeur pour assurer un avenir meilleur à leurs enfants. Cependant, les institutions financières sont régulièrement prêtes à accorder des prêts pour « échec des affaires » à des entreprises, mais la proposition des mères qui ont besoin d’aide pour payer les factures scolaires de leurs enfants sont rejetés.

Il y a plusieurs récompenses mises en place pour apprécier et motiver les hommes d’affaires pour leurs efforts dans la société. La société doit-elle attendre aveuglément la Journée de la ‘fête des mères’ pour récompenser les mères pour leurs sacrifices, leur déterminations et leur servitudes?







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image