leral.net | S'informer en temps réel

Eumeu Sène, Yékini et Gris : Trois prétendants pour détrôner Bombardier

En conservant sa couronne de roi des arènes, Bombardier ne doit pas pour autant dormir sur ses lauriers s’il souhaite partir à la retraite avec le titre. Trois prétendants sérieux et non des moindres lorgnent son fauteuil pour le détrôner en 2016. Il s’agit d’Eumeu Sène, Yékini et Gris Bordeaux.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Juillet 2015 à 13:32 | | 4 commentaire(s)|

Qui des trois prétendants aura la chance de défier le roi des arènes Bombardier ? Après sa 18ème victoire dans l’arène sur Modou Lô en 20 ans de carrière, Bombardier a laissé entendre qu’un duel avec Eumeu Sène serait un grand combat et que c’est un bon adversaire. Le Fou de Tay Shinger est donc bien placé pour en découdre avec l’actuel roi des arènes. Ce dernier est allé même jusqu’à dire que ce serait un combat entre adversaires qui ne se sont jamais croisés. « Combat diank leu », a-t-il dit.

Le Pikinois peut espérer que Bombardier lui ouvre ses portes. Sa dernière victoire sur Balla Gaye 2 fait de lui un prétendant sérieux pour affronter le roi. Le second prétendant qui pourrait détrôner Bombardier n’est autre que Yékini. L’ancien roi des arènes, bien qu’absent depuis sa défaite du 22 avril 2012, revient souvent dans les combinaisons. Son combat contre Bombardier, son souffredouleur, est évoqué avec insistance dans le monde de la lutte.

L’actuel roi des arènes n’écarte pas l’idée d’une quatrième confrontation avec sa bête noire. Il l’a fait comprendre juste après sa victoire sur Modou Lô : « Concernant Yékini, je vais éclaircir la situation. Moi, je ne l’ai jamais refusé. C’est lui qui avait dit qu’il n’allait plus me croiser.Mais s’il se dit prêt, je suis prêt aussi à l’affronter ». Yékini peut dès lors espérer que Bombardier lui tende la main puisqu’il n’a plus les cartes en main.

Le dernier larron qui pourrait prétendre à en découdre avec le B52 de Mbour est Gris Bordeaux. Le 3ème Tigre de Fass, qui avait battu Bombardier le 22 juillet 2007, vise la couronne. Il souhaite en découdre avec son détenteur pour offrir à Fass son premier titre de roi des arènes après plus de 40 ans d’existence. Mais les chances du 3ème Tigre de Fass sont infimes puisque Bombardier n’a pas daigné parler de lui après sa victoire, quand on a cité son nom. Il a tout juste répondu que «pour l’instant, je préfère ne rien dire à son sujet».

Les amateurs seront édifiés dans les semaines à venir sur qui des trois prétendants aura l’insigne honneur d’en découdre avec «Mon Seigneur» Bombardier pour tenter de le détrôner.

Sunu Lamb






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image