leral.net | S'informer en temps réel

Eumeu Sène mise sur Bombardier et perd Yékini au change : Le calcul « malheureux » du « fou » de Tay Shinger

Eumeu Sène est dans le lot des ténors qui vont observer une saison blanche. Et pour cause, le lutteur de Pikine, qui a voulu miser sur Bombardier, a perdu non seulement ce combat, mais aussi un potentiel adversaire qu’est Yékini, alors disposé à en découdre avec lui il y a un temps. Un calcul mesquin qui a tourné en sa défaveur.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Juin 2016 à 13:21 | | 0 commentaire(s)|

Eumeu Sène mise sur Bombardier et perd Yékini au change : Le calcul « malheureux » du « fou » de Tay Shinger
« En voulant tout gagner, on risque de tout perdre », a-t-on coutume de dire. Eumeu Sène n’a pas échappé à cet adage. Le champion de Pikine avait la chance d’être cette saison un excellent adversaire pour Yékini qui va finalement affronter Lac De Guiers 2, le 24 juillet prochain au stade Demba Diop. En effet, après treize mois d’absence dans l’arène, depuis sa défaite devant Balla Gaye 2, le 22 avril 2012, Yékini s’est manifesté en conférence de presse pour « s’autoproclamer » Khalife de l’arène ».

Pendant ce temps, Eumeu Sène se déclarait « Empereur » à son tour. Un choc frontal était envisageable dès lors pour abriter entre ces deux « titres » usurpés dans l’arène. Le lutteur de Pikine était donc appelé à en découdre avec Yékini. C’est ainsi que le combat entre ce dernier et Eumeu Sène était sur toutes les lèvres déjà. Mais c’était sans compter avec la volonté du tombeur de Balla Gaye 2 de détrôner en priorité l’actuel roi des arènes, Bombardier, le B52. C'est pourquoi Eumeu Sène a écarté du coup la dernière victime du fils de Double Less - Yékini - pour se pencher sur B52.

Le chef de file de Tay Shinger ne savait certainement pas qu’il avait rendez-vous avec une saison blanche. Depuis la « Nuit de la lutte » où les deux lutteurs se sont défiés publiquement, aucun promoteur ne s’est manifesté pour ficeler ce duel tant attendu. D’où la conclusion à laquelle on est parvenu comme quoi le chef de file de Tay Shinger a fait là un « malheureux » calcul.

La Tribune






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image