leral.net | S'informer en temps réel

Eumeu Sène sur la profanation de la tombe de sa maman : "J'ai des éléments probants qui légitiment mes propos"

Malgré sa victoire, Eumeu Sène a reçu une volée de bois vert pour avoir révélé que la tombe de sa maman a été profanée. Le principal accusé a démenti être mêlé de près ou de loin a cet acte odieux. Le leader de Tay Shinger, dans un entretien accordé à EnQuête, est revenu sur sa déclaration polémique. Mais, c'est pour indiquer qu'il détient les preuves de la profanation de la tombe de sa mère.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Avril 2015 à 11:25 | | 3 commentaire(s)|

Eumeu Sène sur la profanation de la tombe de sa maman : "J'ai des éléments probants qui légitiment mes propos"
A nos confrères qui lui demandent s'il détient les preuves de la profanation de la tombe de sa mère, Eumeu Sène soutient : "Je ne suis pas du genre à inventer des histoires encore moins à débiter des sornettes. Je suis un musulman et le Prophète (Psl) a dit qu'un musulman peut commettre des erreurs, mais qu'un vrai musulman ne ment jamais, qu'il n'a pas ce droit. C'est un péché capital pour un musulman. J'ai des éléments probants qui légitiment mes propos. Quand des esprits jugent que je n'aurais pas dû avancer de tels propos, c'est parce que cela ne les affecte pas directement. Tout individu aurait été choqué s'il s'était agi de son parent a fortiori de sa maman. J'étais très attaché à ma mère, je lui voue une haute considération. J'ai eu du mal à faire son deuil de sorte que je passais des nuits sur sa tombe après son décès, et ce, pendant deux semaines. Je n'arrivais pas à dormir. J'étais bouleversé, éberlué, de découvrir qu'on a osé lui manquer de respect en profanant sa tombe. Je n'en revenais pas". Il a toutefois indiqué qu'il n'aurait rien dit s'il avait essuyé un revers, "car cela pouvait être interprété diversement". Il a également expliqué que c'est parce qu'il ne voulait garder aucune rancune en lui qu'il a tenu à évacuer son ressentiment.

Et nos confrères d'évoquer le démenti de Balla Gaye 2 et la possibilité que ce soit ses propres proches qui ont perpétré l'acte. Ce à quoi le leader de Tay Shinger rétorque : "C'est possible, mais je ne pense que, pour les beaux yeux de son champion, un supporter ou un membre du staff ose s'offrir une telle liberté. Je ne peux pas trop m'avancer sur le sujet. Je ne vais plus me prononcer d'ailleurs sur la question. Mon adversaire est encore sous le coup de la jeunesse, il n'a que 30 ans, il tend vers la maturité. Je l'encourage à continuer sa carrière ; il apporte vie et tonus à la lutte avec un style qui lui est particulier".






Hebergeur d'image